Vigilance au moment de l'achat d'un fonds de commerce franchisé ou d'un isolé

S'il peut s'avérer assez simple et souvent pratique, l'inattention quant aux clauses peut entraîner des préjudices pour l'acheteur.

L'achat d'un fonds de commerce correspond à l'acquisition d'un actif unique. Les risques semblent donc mineurs. Pourtant quatre points fondamentaux sont à vérifier.

1) Il faut être vigilant sur les éléments acquis ou non lors de l'achat du fonds de commerce.

Celui-ci est constitué de biens meubles corporels tels que le matériel, l'outillage et les marchandises. Il est d'usage d'annexer à l'acte de cession la liste de ces biens. Il y a aussi les biens meubles incorporels comme la clientèle, le droit au bail, le nom, l'enseigne, ceux-ci sont en principe toujours cédés avec le fonds de commerce. Pour ce qui concerne la clientèle il est utile d'inclure une clause de non-rétablissement afin que le vendeur ne puisse s'installer à nouveau dans la même zone géographique et récupérer rapidement sa clientèle. Si le commerce était exploité comme franchise ou concession, l'enseigne et le nom ne sont en général par cédés. D'autres biens meubles incorporels peuvent être insérés tels que le droit de propriété littéraire et artistique ou de propriété industrielle, marque. Il est nécessaire de vérifier pour ceux-ci également que l'on en garde la jouissance ce qui doit figurer dans l'acte de cession.

Lisez aussi cet article : La cession dans le commerce associé, groupements d'indépendants et coopératives

2) Il faut s'assurer des droits transmis.

Il est des cas où la transmission du titre d'occupation ne peut avoir lieu avec les autres éléments du fonds, notamment lorsque les locaux dépendent du domaine public. Lorsque l'occupation résulte de la conclusion d'un bail commercial, la loi annule les conventions tendant à interdire la cession du bail. Le droit au bail est donc bien cessible à l'acquéreur du fonds de commerce, reste à contrôles s'il y a des conditions particulières. De plus l'acheteur doit voir si la destination des lieux prévue correspond bien à l'activité qu'il souhaite exercer.

Consulter notre article : Les exigences d'un bail commercial, pour la franchise aussi... (I)

3) Le troisième élément important a trait aux contrats transférés.

Contrats de travail, contrat de bail commercial, contrat d'assurance ou contrat d'édition. Ainsi si le contrat de bail peut ne pas être transféré, il est interdit de ne pas transféré les contrats de travail, cela ne serait pas opposable aux salariés.

4) Votre vigilance devra être alertée sur les formalités autour du prix...

L'acquéreur doit s'assurer de la bonne exécution des diverses formalités de publicité et de séquestre applicables aux ventes de fonds de commerce. Ces dispositions légales permettent au créanciers du vendeur de recouvrer leurs créances par prélèvement sur le montant. Si elles ne sont pas respectées les créanciers peuvent se retourner vers l'acquéreur... Ce qui pourrait entraîner double paiement... Il est donc très important de respecter le séquestre du prix afin de permettre aux créanciers de se manifester avant le versement du prix au vendeur.
PS : Si vous achetez le fonds d'un franchisé, négociez à la fois avec le franchisé cédant et le franchiseur avec lequel vous travaillerez. Le franchisé veut vendre au plus haut prix mais le franchiseur, bien que ne souhaitant pas perdre le point de vente, sera souvent une aide précieuse pour demeurer dans une fourchette de prix équilbrée et juste pour ne pas déséquilibrer les comptes du futur franchisé que vous serez. Attention cependant car ce n'est pas toujours le cas.

Articles similaires

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - 8 mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Quels sont les pays les plus attractifs pour créer son entreprise ?

par MA - 8 mois

Chaque année, La Banque Mondiale révèle le classement Doing Business qui classifie les pays les plus favorables aux entrepreneurs et à la création d'entreprise. L'étude a été réalisée sur la base de 190 pays et s'appuie sur une dizaine de critères...

Rejoindre un jeune réseau de franchise, et pourquoi pas ?

par DM - 9 mois

La décision de rejoindre un réseau de franchise ne doit pas être prise à la légère. Plus vous penserez à tous les détails et mieux vous serez préparés à toutes les éventualités. C’est d’autant plus important si vous envisagez de rejoindre un jeune...

Informations clés

  • Crée le: 16/05/13 02:00

Les franchises qui recrutent