Textile et habillement : les tunisiens se mobilisent

Lors du dernier salon tunisien du textile-habillement euromédittérranéen (TexMed) les 10, 11 et 12 juin, les professionnels du secteur ont fait un bilan mitigé de l'année 2008 et du début 2009.
Certes en 2008, les exportations d'habillement tunisiennes se sont maintenues mais les échanges se sont dégradés début 2009 avec des ventes qui ont même reculé de 20 % en valeur entre janvier et avril.
Mais, malgré le contexte de crise, l'optimisme est de rigueur avec de meilleurs résultats attendus pour cet été et des perspectives de croissance pour les mois à venir.
C'est en tout cas, l'avis d'Afif Chelbi, ministre tunisien de l'Industrie et des PME : « Grâce à son haut niveau de compétitivité produits-services, l'industrie du textile et de l'habillement traverse avec confiance et une relative sérénité la crise économique qui sévit sur les marchés internationaux ». Et les enseignes du secteur, par la qualité de l'offre proposée, leur volonté d'innovation et de réactivité, ne devraient pas le faire mentir !
Notons qu'en 2008, la Tunisie était le troisième fournisseur d'habillement de la France et le cinquième fournisseur de l'Europe.
Vu dans Journal du Textile n° 2007

Articles similaires

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - 9 mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Quels sont les pays les plus attractifs pour créer son entreprise ?

par MA - 9 mois

Chaque année, La Banque Mondiale révèle le classement Doing Business qui classifie les pays les plus favorables aux entrepreneurs et à la création d'entreprise. L'étude a été réalisée sur la base de 190 pays et s'appuie sur une dizaine de critères...

Le Maroc, envahit par les enseignes turques de textile, décide de riposter !

par Sonia Tajouri - 11 mois

Selon Karim Tazi, président de l’Amith, la situation du marché est alarmante. Outre les pratiques de concurrence déloyale menées par les réseaux d’enseignes turques, qui feront l’objet d’une étude minutieuse, d’autres raisons menaces les sociétés ...

Informations clés

  • Crée le: 05/08/09 02:00

Les franchises qui recrutent