Ralentissement de la consommation en Espagne, due à une baisse du pouvoir d'achat.

La consommation des ménages espagnols diminue. En 2007, l'Espagne se retrouve derrière la France, l'Allemagne, le Royaume Uni et les Pays Bas en termes de pouvoir d'achat. Cette baisse s'explique notamment par le surendettement des ménages espagnols et la hausse des taux d'intérêts. Au premier trimestre 2007, le surendettement représentait 127% du revenu disponible brut en Espagne, contre 68,4% en France.

Parmi les secteurs les plus touchés par cette diminution du pouvoir d'achat, on trouve le secteur alimentaire et celui de l'équipement de la maison, qui enregistrent des ralentissements dans la croissance de leurs ventes. (-1,5% en septembre pour l'alimentaire, contre +2,3% en août ; -3,8% en septembre pour l'équipement de la maison contre 1% en août).

Face à cette situation, les enseignes mettent en place de nouvelles politiques pour s'adapter. Dans le secteur de l'équipement de la maison, l'enseigne Maison coloniale a décidé de proposer des produits d'une gamme légèrement supérieure afin de changer son positionnement et cibler des ménages dont les revenus sont plus élevés.
En parallèle, pour faire face aux changements dans la consommation des ménages, la marque Merkameuble Europe, une chaîne de 76 grandes surfaces de meubles, a décidé de lancer une marque discount pour 2008, afin d'attirer plus de clients.

Dans le secteur de l'habillement, les spécialistes des petits prix, comme l'enseigne française Kiabi, implantée en Espagne depuis 1993 , sont en pleine expansion face à cette situation. Sur le marché espagnol, Kiabi ouvre en moyenne 10 à 15 magasins par an.

Hormis des grandes enseignes phares telles que El Corte Inglés ou Zara, valeurs sures du marché espagnol, les entreprises doivent s'adapter à cette baisse du pouvoir d'achat.
Dans ce pays où 19,2% des salariés gagnent moins de 1000 euros par mois et où le salaire minimum est de 570 euros, le marché du discount pourrait avoir un bel avenir devant lui.

Source : LSA

Articles similaires

Le Maroc, envahit par les enseignes turques de textile, décide de riposter !

par Sonia Tajouri - 21 jours

Selon Karim Tazi, président de l’Amith, la situation du marché est alarmante. Outre les pratiques de concurrence déloyale menées par les réseaux d’enseignes turques, qui feront l’objet d’une étude minutieuse, d’autres raisons menaces les sociétés ...

La franchise se développe au Maroc, Oui mais !

par ST - 27 jours

C’est dans les années 60 que la franchise naît au Maroc. Jusqu’aux années 90, peu nombreuses étaient les enseignes qui se développaient en franchise. Aujourd’hui elles se compteraient par centaines. Alors pourquoi les réseaux de franchises choisi...

La société libanaise Euromena prend une part minoritaire dans le capital du groupe marocain Retail Holding

par Sonia Tajouri - 4 mois

Le groupe marocaine Retail Holding exploite le groupe Label’Vie, lui-même franchiseur marocain des enseignes Carrefour, Kiabi, Virgin et Burger King. Label’Vie a également acquis la Compagnie de Distribution de Côte d'Ivoire, le deuxième plus impo...

Informations clés

  • Crée le: 26/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent