Plus de salon de la franchise en Hongrie ?

DAKEXPO a organisé la 5ème édition du salon de la franchise Buybrand à Budapest à l'automne 2008. AC Franchise y avait été invité pour participer à des conférences et à un séminaire. Mais il y avait moins d'exposants que les 110 annoncés et trop peu de visiteurs, moins que les 4000 officiellement annoncés.
Ambiance morose, franchiseurs exposants mécontents et quelques impayés ont eu raison des organisateurs qui n'ont pas renouvelé en 2009 et qui, l'état de l'économie hongroise aggravant les choses, ne semblent pas avoir envie de reprendre le flambeau pour l'instant.
La nature ayant horreur du vide, d'autres envisagent bien de relancer un salon mais il faudra vérifier les moyens mis en oeuvre pour avoir assez de visiteurs. Notons que la lutte d'influence entre la fédération hongroise et les organisateurs du salon, tous deux dirigés par des consultants à l'époque, n'a pas facilité les choses. On peut donc regretter le manque d'implication des franchiseurs et masters franchisés hongrois dans le salon et surtout dans l'association.
A suivre avec prudence. Nous ne pensons pas que la situation s'améliore rapidement. Voici quelques articles sur la franchise en Hongrie.

 

Articles similaires

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - un mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Quels sont les pays les plus attractifs pour créer son entreprise ?

par MA - 2 mois

Chaque année, La Banque Mondiale révèle le classement Doing Business qui classifie les pays les plus favorables aux entrepreneurs et à la création d'entreprise. L'étude a été réalisée sur la base de 190 pays et s'appuie sur une dizaine de critères...

Le Maroc, envahit par les enseignes turques de textile, décide de riposter !

par Sonia Tajouri - 4 mois

Selon Karim Tazi, président de l’Amith, la situation du marché est alarmante. Outre les pratiques de concurrence déloyale menées par les réseaux d’enseignes turques, qui feront l’objet d’une étude minutieuse, d’autres raisons menaces les sociétés ...

Informations clés

  • Crée le: 29/03/10 02:00

Les franchises qui recrutent