Monter sa boîte au Québec

Pour réussir non seulement vous devrez préférablement parler anglais, mais aussi miser sur un savoir faire précis.

L'environnement juridique et financier du Québec est favorable, la création d'entreprise largement encouragée. Néanmoins il est bon de connaître le monde des affaires qui obéit à des règles particulières.

Attention de ne pas avoir une vision idéalisée de votre aventure outre Atlantique, chez nos cousins francophones. Certes il est beaucoup plus facile de créer votre activité là-bas. S'il faut trois semaines pour obtenir un K.bis en France, seules 48 h peuvent suffire au Québec. Le coût moyen de la création d'une entreprise est de 800 $. La domiciliation auprès d'un avocat ou d'un comptable est une pratique courante. Au plan de la fiscalité, l'impôt est comparable à celui pratiqué en France, seules les charges sociales sont inférieures.

Pour ce qui concerne l'immigration en revanche les démarches sont longues, un français ne peut obtenir son permis de séjour ou de travail et sa qualité d'immigrant reçu avant un délai de six à dix-huit mois. Pour ce qui concerne les affaires, si le Québécois s'exprime en français et apprécie notre culture, il est avant tout un Américain du nord, très business oriented.. Dans les affaires il nous considère comme un latin un peu j'menfoutiste... Il a beaucoup plus que nous recours aux conseils extérieurs, il est donc essentiel de se faire aider par un comptable ou un avocat, ce sont de précieux alliés.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Le Maroc, envahit par les enseignes turques de textile, décide de riposter !

par Sonia Tajouri - un mois

Selon Karim Tazi, président de l’Amith, la situation du marché est alarmante. Outre les pratiques de concurrence déloyale menées par les réseaux d’enseignes turques, qui feront l’objet d’une étude minutieuse, d’autres raisons menaces les sociétés ...

La franchise se développe au Maroc, Oui mais !

par ST - un mois

C’est dans les années 60 que la franchise naît au Maroc. Jusqu’aux années 90, peu nombreuses étaient les enseignes qui se développaient en franchise. Aujourd’hui elles se compteraient par centaines. Alors pourquoi les réseaux de franchises choisi...

La société libanaise Euromena prend une part minoritaire dans le capital du groupe marocain Retail Holding

par Sonia Tajouri - 5 mois

Le groupe marocaine Retail Holding exploite le groupe Label’Vie, lui-même franchiseur marocain des enseignes Carrefour, Kiabi, Virgin et Burger King. Label’Vie a également acquis la Compagnie de Distribution de Côte d'Ivoire, le deuxième plus impo...

Informations clés

  • Crée le: 29/09/08 02:00

Les franchises qui recrutent