Les résultats de notre étude sur les candidats à la franchise marocains 4/5

- Pourquoi devenir franchisé : les réponses des candidats marocains

69 % des femmes ont choisi « profiter d'un concept déjà testé et rentable » contre 57% des hommes. Il semble que l'aspect « sécurité » et « rentabilité » de la franchise attire plus les femmes. Par contre, il semble que  la notoriété de l'enseigne soit plus importante aux yeux des hommes au Maroc : 67 % des hommes contre 41% des femmes. La « formation et l'assistance du franchiseur » ont été plus souvent citées par les hommes (44% contre 25%). La possibilité d'être à son compte grâce à la franchise séduit plus les femmes : 25% contre 12%.
- Les principaux inconvénient de la franchise : les réponses des candidats marocains
Comme nous l'avions évoqué dans notre article dressant un état des lieux de la franchise au Maroc (pour le consulter cliquez ici), les investissements demandés par les franchiseurs s'avèrent élevés compte tenu des revenus moyens marocains.
Pour 46% des candidats, le prix et la rareté des emplacements constitue également un frein au développement des franchises. Spécialement au Maroc où il existe une pénurie d'emplacements commerciaux de qualité à cause de la relativement mauvaise organisation des centres-villes. De plus, les villes marocaines se caractérisent par la cohabitation d'un centre-ville « moderne » où sont présentes des enseignes étrangères et de la médina (« vieille-ville ») où de nombreux commerces traditionnels persistent grâce aux prix « non fixés » qu'ils pratiquent et à la convivialité dégagée par les commerçants. Ces commerces, encore fréquentés par une majeure partie de la population qui n'a pas les moyens d'accéder aux produits proposés par les enseignes étrangères, viennent "concurrencer" les boutiques des centres-villes. Le commerce traditionnel regroupé par pôle correspond aussi à un mode de vie et à des habitudes culturelles très ancrées dans les pays du Maghreb.
Extrait du mémoire de Master 1 de Anne-Rysléne ZAOUAL pour AC Franchise

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 24 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 21/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent