Les résultats de notre étude sur les candidats à la franchise marocains 3/5

- L'origine du réseau souhaité par les candidats marocains :
Les franchises francophones sont privilégiés par 53% des candidats. Un constat peu étonnant compte tenu de la proximité culturelle existante entre le Maroc et la France, deux pays reliés historiquement et économiquement. La notoriété,  un savoir-faire éprouvé, l'image de marque et l'expérience des enseignes françaises semble attirer les candidats. Ne pas oublier que la TV française est regardée au Maroc.

Il est intéressant de noter que 21% des répondants souhaitent adhérer à un concept marocain. Une tendance nouvelle qui s'explique par l'apparition d'enseignes marocaines à succès (exemple : la franchise Marwa, la franchise Bigdil, la franchise Hanouty) répondant aux attentes de la population locale mais également l'existence d'un sentiment de nationalisme chez certains candidats.
Extrait du mémoire de Master 1 de Anne-Rysléne ZAOUAL pour AC Franchise

Articles similaires

Quelles sont les limites d'intervention d'un franchiseur pour aider son franchisé

par MARTINE MALATERRE - 28 jours

Si par définition elle est contractuelle, l'assistance du réseau à un franchisé est donc un devoir mai elle peut prendre des visages différen...

Le cadre juridique de la franchise en Tunisie

par Ministère du commerce Tunisien - un mois

La franchise en Tunisie. Exposé du ministère du commerce tunisien au salon Tunis Medfranchise le 6 décembre 2017 La définition du contrat de franchise (article 14 de la loi n°2009-69) : C’est "un contrat par lequel le propriétaire d’une marqu...

Les dangers de croire que la Franchise est un Eldorado

par Jean Samper - un mois

Dans les affaires, aucun procédé, aucune formule miraculeuse ne peut garantir le succès ou apporter la réussite "sur un plateau" sans effort. Le franchisage réduit le nombre et la taille des obstacles, accélère le développement, permet de copier d...

Informations clés

  • Crée le: 21/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent