Le Maroc : un pays attractif pour les entrepreneurs étrangers

Epargné par le printemps arabe, le Maroc a su préserver un régime politique stable et offre une politique fiscale et économique attractive pour tous les investisseurs étrangers. Par ailleurs, une proximité avec l'union européenne, un coût du travail faible et un environnement francophone sont autant d'atouts pour ceux qui veulent s'implanter au-delà de la méditerranée. Le Maroc affiche un taux de croissance estimé à 2 à 3% pour 2012, moins que les années précédentes mais meilleur que ses pays voisins. Autre attrait, une population urbaine à 55 %, jeune et une société de consommation en plein essor qui vient compléter un système économique encourageant l'entreprenariat.

Une politique fiscale très incitative et des programmes de financement

La politique fiscale marocaine à l'égard des investisseurs étrangers se situe à plusieurs niveaux : d'abord la liberté d'investir, le droit de transférer des bénéfices et de rapatrier les dividendes mais aussi de bénéficier d'une exonération totale de l'impôt sur les sociétés pendant 5 ans pour la majorité des entreprises. Au-delà, la fiscalité reste encore très intéressante avec un taux réduit de 17,5%. De plus, depuis février 2012, la zone de libre échange entre l'union européenne pour les produits industriels est devenue effective et renforce la position stratégique du Maroc. Le Maroc encourage aussi les investissements étrangers via des programmes de financements dans certains secteurs stratégiques dont le plan Emergence industrie (offshoring, automobile, agroalimentaire), le plan Maroc numérique (technique de l'information) et le plan Maroc vert dédié aux entreprises axées sur l'agriculture.

Prospectez avant de se lancer en grandeur réelle

Tester le marché local et les us et coutumes du pays avant d'implanter une entreprise et passer par les fédérations de chefs d'entreprise ou les chambres de commerce régionales pour vous aider. En effet, malgré des progrès indéniables pour moderniser l'administration, les délais sont souvent longs et les procédures anachroniques pour un Européen. Avant toute signature en partenariat, la sécurité est de mise : garantie de paiement en exigeant des acomptes par exemple.

La franchise a un réel potentiel mais il faut rebâtir les fondamentaux

Depuis l'arrivée des enseignes étrangères dans les années 90, la franchise a progressé de manière irrégulière au Maroc. On a d'abord connu une explosion puis des déceptions liées à un comportement peu rigoureux des uns comme des autres. Les franchiseurs étrangers n'ont pas toujours été assez sérieux dans leur assistance, les franchiseurs marocains ont été parfois encore plus laxistes, les franchisés n'avaient pas vraiment envie de respecter des contrats qu'ils n'avaient pas lu en détail... Bref, tout était réuni pour décevoir et soyons lucides, à côté de quelques belles réussites, il y a eu beaucoup de déceptions. Notre conseil  est de toujours vérifier plusieurs fois, dans le détail, que l'autre partie est consciente des obligations qui pèsent sur elle et qu'elle est vraiment décidée à les assumer.
La France représente environ la moitié des enseignes notamment dans le secteur de la restauration, de l'équipement à la personne, de la beauté. Les franchises US ont investi le Maroc avec les concepts de restauration rapide et la location de voiture qu'elles ont développés il est vrai sur toute la planète. Aujourd'hui, les implantations sont concentrées dans les grandes villes mais les agglomérations moyennes commencent à s'équiper pour accueillir les enseignes. Encore faut-il ne pas oublier que 20 à 25 % de la population a des revenus compatibles avec des prix européens et que l'avenir est grand ouvert pour des concepts locaux, avec des prix de revient locaux....si on fait le travail sérieusement. 
AC Franchise veut renforcer son équipe au Maghreb pour accompagner le développement de la franchise et faire en sorte que toujours plus de rapprochements franchisés-franchiseurs se produisent sur ac-franchise.com .

Articles similaires

La société libanaise Euromena prend une part minoritaire dans le capital du groupe marocain Retail Holding

par Sonia Tajouri - 20 jours

Le groupe marocaine Retail Holding exploite le groupe Label’Vie, lui-même franchiseur marocain des enseignes Carrefour, Kiabi, Virgin et Burger King. Label’Vie a également acquis la Compagnie de Distribution de Côte d'Ivoire, le deuxième plus impo...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Visitez le salon EXPOFRANQUICIA (du 20 au 22 avril)

par Julien Cadoret - 4 mois

Le Salon International de la Franchise –EXPOFRANQUICIA- est le salon réfèrent de la Franchise en Espagne. Organisé par l’Institut Férial de M...

Informations clés

  • Crée le: 26/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent