Le manuel opératoire et la transmission du savoir faire en franchise

Le manuel opérationnel est aussi appelé bible en Europe ou aux Amériques... Différents noms sont possibles pour retranscrire la substantialité du savoir-faire lié à une franchise. C'est la principale caractéristique de la franchise : l'existence et la transmission d'un savoir-faire du franchiseur au franchisé. Ce savoir-faire doit ,d'après le Code de déontologie européen de la franchise, être " secret, substantiel, identifié".  Dans la pratique, le côté secret étant difficile à maintenir , on juge de plus en plus l'utilité du savoir-faire sur le marché.

Obligations du franchisé

Un manuel opérationnel décrit avec précision tous les modes opératoires et les spécificités du concept. Ce manuel apporte les réponses à toutes les questions que pourrait se poser le franchisé sur le " comment faire " : du lancement de l'établissement aux techniques de vente, en passant par la charte architecturale du magasin et le merchandising. Ce document est une base nécessaire de la relation entre franchiseur et franchisé.
Pour le franchisé il est important de le parcourir avant la signature du contrat. L'article 1 de la Loi Doubin précise que la tête de réseau doit fournir au candidat des informations sincères qui lui permettent de s'engager en connaissance de cause. La consultation du manuel opérationnel n'est pas obligatoire mais apporte au candidat l'assurance que le savoir-faire existe. Elle se fait en présence du représentant du franchiseur et se fait rapidement pour ne pas donner le temps de piller le savoir-faire avant de signer le contrat. Au démarrage du contrat, le franchisé doit recevoir le manuel qui est le support principal de la formation liée au concept. Enfin durant tout le contrat, le franchisé disposera de ce manuel opérationnel et recevra la mises à jour.
C'est le référentiel permanent, un concept évolue c'est normal. Le franchiseur a l'obligation de tenir tous les franchisés au même niveau de cette évolution. En fin de contrat, le franchisé perd tous ses droits relatifs au manuel opérationnel, c'est une protection du réseau et de ses spécificités.

Consultez aussi ces articles :
La bible en franchise 
- Le savoir-faire comme clé de voute du contrat de franchise

Obligations du franchisé

En parallèle le franchisé a également des obligations. Ainsi, avant le démarrage de l'exploitation, il doit apprendre les modes opératoires et donc participer aux formations prévues. Il a donc le devoir de mettre en œoeuvre le concept tel qu'il a été prévu par le franchiseur. Il devra former son équipe, afin qu'elle le respecte également.
Au titre de sa participation au réseau, il devra faire bénéficier le franchiseur de toute amélioration possible. Les évolutions sont indispensables à la culture de la différence qui doit caractériser tout concept qui, par nature, change régulièrement. Le franchisé a le devoir d'introduire toutes les évolutions dans son établissement et de faire en sorte que son personnel les mettent en place.
Enfin à l'issue du contrat, le franchisé doit rendre le manuel opérationnel, sans en garder copie. Ce manuel est associé à la notion de secret qui doit être sauvegardé tout au long de la réalisation du contrat de franchise. Ce devoir de confidentialité est imposé non seulement au franchisé, mais également à son équipe.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 30 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 12/10/14 00:40

Les franchises qui recrutent