La franchise, une opportunité pour les créateurs d'entreprises (Suite)

L'habilité et le dynamisme sont deux qualités clés pour la réussite d'une franchise. Ainsi, la capacité d‘anticipation, de réaction et d'adaptation aux besoins du marché feront du franchisé un entrepreneur abouti. Et qui dit réussite en affaire, dit bénéfices.

Lire la 1ère partie de cet article : La franchise, une opportunité pour les créateurs d'entreprises.

Bénéfices et autonomie, sources de motivation pour le franchisé

Il est aussi très probable que le franchisé, propriétaire de son point de vente, réalise une plus-value lorsqu'il décide de s'en séparer. Le nouvel acquéreur, qu'il soit un futur franchisé ou le franchiseur lui-même, aura du mal à lui refuser un prix correct si son chiffre d'affaires et sa rentabilité ont atteint des montants respectables.
Le franchisé qui devra être des plus motivés et assumer son autonomie fera aussi attention de ne pas déroger aux règles de la politique commerciale préétablie par la tête de réseau. Toutefois, il sera le seul maitre à bord pour gérer son commerce. Ainsi, la gestion des ressources humaines lui revient afin de motiver, guider et contrôler son personnel.
Les compétences du franchisé en tant que chef d'entreprise seront un élément clé dans sa réussite. Vendre n'est pas gérer. Un bon commerçant n'est pas forcément aguerri aux rouages administratifs, fiscaux et juridiques. Il est indispensable pour ce dernier de ne pas sous-estimer ces aspects et donc de s'entourer d'experts. Le franchiseur apporte son aide directe ou explique comment trouver le spécialiste recherché.
De nos jours, tout réseau de franchise soucieux de son image de marque se doit d'offrir à ses franchisés une assistance technique et logistique. De ce fait, les systèmes de gestion les plus récents et les plus performants seront fort appréciés lors de l'exploitation des entreprises et magasins du réseau. Un avantage conséquent que les franchisés utiliseront pour optimiser leur gestion et ce à travers les tableaux de bord, les indicateurs, les logiciels d'exploitation etc.
Finalement, la franchise est une bonne solution pour un indépendant désireux de réussir son passage dans le monde compliqué des affaires, ce qui n'enlève rien au sérieux nécessaire pour choisir un bon franchiseur.
Taux de réussite élevé, autonomie, savoir-faire, assistance du franchiseur, investissement bien étudié, etc. tant d'atouts qui ne feront qu'augmenter la motivation d'un autonome de passer du statut d'un simple commerçant au statut de franchisé.


Articles similaires

La franchise est-elle faite pour vous ?

par DM - 30 jours

La franchise, qui repose sur la collaboration entre deux entrepreneurs indépendants juridiquement et financièrement, continue de séduire les chefs d'entreprises. Côté bilan, rien qu'en France, le nombre de franchiseurs a atteint un total de 1 900 ...

Quelles sont les limites d'intervention d'un franchiseur pour aider son franchisé

par MARTINE MALATERRE - 2 mois

Si par définition elle est contractuelle, l'assistance du réseau à un franchisé est donc un devoir mai elle peut prendre des visages différen...

Le cadre juridique de la franchise en Tunisie

par Ministère du commerce Tunisien - 2 mois

La franchise en Tunisie. Exposé du ministère du commerce tunisien au salon Tunis Medfranchise le 6 décembre 2017 La définition du contrat de franchise (article 14 de la loi n°2009-69) : C’est "un contrat par lequel le propriétaire d’une marqu...

Informations clés

  • Crée le: 29/05/13 02:00

Les franchises qui recrutent