La franchise en Allemagne : réalités et perspectives.

La deutsche Franchise Verband (l'équivalent de la FFF) compte à ce jour 250 membres et existe depuis plus de 30 ans. Le marché de la franchise en Allemagne compte 910 réseaux, 55 700 franchisés qui ont généré en 2007 un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros.
Une situation favorable qui devrait donner envie aux franchiseurs français de développer leur franchise au-delà du Rhin. Des enseignes françaises y sont d'ailleurs présentes depuis longtemps telles que Yves Rocher, Kookaî, Promod, Pimkie et y ont une bonne notoriété.
Les secteurs d'activités de la Franchise en Allemagne se répartissent comme suit :
49% pour les services, 28% pour le commerce, 15% pour la restauration et l'hôtellerie, 8% pour l'artisanat. Ce sont souvent de petites structures (1,9 employés par site, moins qu'en France).
Bien sûr l'Allemagne connaît la crise depuis la réunification difficile et coûteuse mais l'Allemagne est la 3 ème puissance mondiale, sa croissance a été de 2,5 % en 2007 et son commerce extérieur est largement excédentaire. De plus avec ses 82 millions d'habitants, elle représente un potentiel important de développement même si la consommation des ménages a baissé pour les mêmes raisons que dans les autres pays européens : la flambée des prix liée à l'augmentation du baril de pétrole, des denrées alimentaires de base avec en plus l'augmentation du taux de TVA de 3%  mis en place par le gouvernement allemand en janvier 2007.
Le citoyen allemand achète encore beaucoup mais il faut être vigilant face au client lambda d'outre Rhin : c'est un consommateur averti, très axé prix (les premiers grands hard discounters que sont Aldi et Lidl officient depuis des décennies en Allemagne et ont créé une clientèle discount). Cependant, face à l'attrait des produits français – qui ont toujours une cote de popularité importante – il peut craquer et dépenser plus à condition de proposer un produit ou un service original. Il faut pour cela faire preuve d'imagination sans oublier que l'allemand a une sensibilité pour l'écologie qui elle aussi ne date pas d'hier : les premières poubelles sélectives ont été créées dans les années 70.
Le secteur de la franchise n'a pas cessé de progresser malgré un ralentissement global de la consommation en Allemagne. Il y a encore de la place pour des réseaux structurés qui sauront exporter leur savoir-faire et s'adapter à la mentalité et aux habitudes de consommation du pays.

Articles similaires

La société libanaise Euromena prend une part minoritaire dans le capital du groupe marocain Retail Holding

par Sonia Tajouri - 20 jours

Le groupe marocaine Retail Holding exploite le groupe Label’Vie, lui-même franchiseur marocain des enseignes Carrefour, Kiabi, Virgin et Burger King. Label’Vie a également acquis la Compagnie de Distribution de Côte d'Ivoire, le deuxième plus impo...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Visitez le salon EXPOFRANQUICIA (du 20 au 22 avril)

par Julien Cadoret - 4 mois

Le Salon International de la Franchise –EXPOFRANQUICIA- est le salon réfèrent de la Franchise en Espagne. Organisé par l’Institut Férial de M...

Informations clés

  • Crée le: 16/12/09 01:00

Les franchises qui recrutent