La franchise du Moyen Age à nos jours

Beaucoup font remonter la franchise entre le Xe et le XIIe siècle avec l'octroi de libertés et de privilèges accordés par les seigneurs dans des zones définies territorialement mais avouons que cela n'a pas grand chose à voir. Le principe économique de cette notion sera développé au XVIIIe siècle par la suppression des droits et péages intérieurs et l'utilisation des termes de « franchise douanière », « franchise d'impôt » ou « franchise postale ». Mais on est toujours bien loin de la franchise telle que nous l'entendons.

La franchise est sans cesse en évolution

Vers 1929 - début d'une ère nouvelle commerciale -, en France et aux Etats-Unis se lancent les bases d'un système de partenariat commercial qui donnera naissance au concept de franchise. Dans le nord de la France, Jean Prouvost, fondateur de la Lainière de Roubaix, met en place Pingouin, une chaîne de magasins dont les détaillants indépendants bénéficient du droit de reproduire le concept du magasin Pingouin et des services de la marque.
Parallèlement, outre-Atlantique, face aux rigueurs et contraintes de la loi anti-trust tomobiles imaginent de nouveaux systèmes de distribution. C'est à cette époque que Général Motors fait le pari d'associer des revendeurs indépendants et crée le premier contrat de franchise qui était plutôt de la concession en fait.
Dès le lendemain de la seconde guerre mondiale, on assiste à la multiplication des enseignes sur l'ensemble du territoire américain. Le recours à la franchise donne en effet la possibilité aux grandes sociétés d'accroître leurs parts de marché sans investissements importants. Elle permet aussi, à tous ceux qui disposent de quelques capitaux, de créer leur propre entreprise. Des atouts indéniables qui expliquent l'essor spectaculaire des enseignes de 1950 à 1970 et un nombre de franchisés dépassant aujourd'hui les 760 000 aux Etats-Unis. Plus tardivement, en France, la franchise connaît son plein développement dans les années 70 avec des enseignes comme Pingouin-Stemm, Pronuptia, Rodier ou Levitan. Des noms reconnus qui seront vite rejoints, la modernisation des commerces de détail devenant incontournable. En 1970, la France comprend 34 franchiseurs. En 2009, selon les estimations de la FFF, ils sont plus de 1200.
La rédaction vous recommande la lecture de cet article : Histoire de la franchise : les bonnes idées mettent parfois du temps à s'imposer…

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 29 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 09/01/13 01:00

Les franchises qui recrutent