Franchises de distribution et franchises de services

Dans le paysage de la franchise, il est important de distinguer les franchises de distribution et les franchises de services.
Les franchises de distribution regroupent l'ensemble des grandes enseignes d'équipement de la personne. Elles reposent avant tout sur leur image de marque, le rapport qualité/prix de leurs articles et les performances de leurs circuits d'approvisionnement (avec une rotation des stocks très rapide).
Les franchises de services reposent quant à elles sur un savoir-faire plus ou moins original qu'elles transmettent à l'ensemble de leurs franchisés. L'exemple le plus frappant : les franchises de services à la personne, de soutien scolaire, de conseil ou de dépannage informatique qui ne vendent pas de biens. Les réseaux de cette catégorie ont d'ailleurs parfois davantage de difficultés à conserver leurs franchisés : pour les convaincre de continuer à verser des royalties, les franchiseurs doivent leur apporter des services réguliers et, si possible, une image de marque nationale.
Mais, ces deux catégories de franchise, loin de s'opposer peuvent être tout à fait complémentaires. Ainsi, les franchises de réparation rapide automobile vendent par exemple des services spécifiques mais également des produits (accessoires, pneus, pots d'échappement, etc.).
Audrey Caudron

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - un mois

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 06/05/08 02:00

Les franchises qui recrutent