Franchise Business Club (FBC)

Franchise conseil developpement recrutement Salon Franchise & Entreprise Spécialistes divers Fédérations et associations de la franchise

Activité(s) : Ateliers et échanges gratuits entre franchiseurs

Comment créer un concept franchisable ?

La franchise demeure une excellente solution pour créer son entreprise tout en limitant les risques financiers. Elle offre au franchisé la possibilité de copier un succès et de bénéficier de nombreux avantages : concept déjà éprouvé, notoriété d'une marque, savoir-faire substantiel, outils et méthodes spécifiques au réseau, stratégie commerciale, assistance du franchiseur, communication, animation, formation, publicité... Elle permet également au franchiseur de développer son entreprise à moindres coûts. Mais devenir franchiseur ne s’improvise pas ! Il y a des étapes à suivre, des principes de base à prendre en compte par le futur franchiseur.

Jean Samper, expert en franchise, anime le Franchise Business Club où vous trouverez tout ce qui vous est nécessaire pour devenir franchiseur. Il partage son expertise en création de franchise dans cette conférence donnée au salon FranchiseMed Tunis et destinée à une assistance débutante en franchise.
 Notez que malheureusement l'introduction de la conférence n'a pas été enregistrée.

Pourquoi devient-on franchiseur ?

Outre l'avantage financier, la franchise est tout aussi bénéfique au franchiseur sur bien des plans : Elle lui garantit un développement plus rapide de son réseau, un maillage du territoire plus performant et surtout un développement moins coûteux puisque les unités du réseau sont financées par les franchisés. Elle garantit également une implication plus importante chez des franchisés ayant investi de l'argent et voulant à tout prix développer leur business. La franchise permet aussi au franchiseur de renforcer sa visibilité en nouant des partenariats locaux forts et de percevoir des revenus en contrepartie de la transmission du savoir-faire, des éléments incorporels et la mise à disposition de la marque, des signes distinctifs, et de services (formation, assistance, animation, publicité...). Un franchiseur devient plus compétitif en disposant d'un nombre de points de vente conséquent.

Les fondamentaux q'un franchiseur doit connaître et respecter

Il existe quatre fondamentaux pour passer de l'idée au lancement :
Les signes de ralliement de la clientèle sont la marque et l'enseigne, le concept architectural, le système d'identité visuelle, le marketing, les couleurs...
La collection de produits et/ou de services doit être homogène au sein du réseau.
La transmission du savoir-faire est une obligation du franchiseur vis-à-vis de son franchisé. C'est un élément clé pour la réussite de ce dernier. Une bonne transmission du savoir-faire renforce les chances de dupliquer la réussite initiale. Le savoir-faire du franchiseur est constitué de deux parties. La partie transmise au franchisé est celle qui va l'aider à monter son projet, à acquérir les connaissances nécessaires à son métier, à démarrer son activité et à développer son entreprise.
L'assistance initiale et continue constitue avec la marque et le savoir-faire les trois piliers de la franchise. Le franchiseur est tenu d'accompagner ses franchisés tout au long de la durée de leur contrat de franchise.

Ce qu'il faut savoir pour devenir un bon franchiseur

Les meilleurs concepts ne sont pas tous franchisables ! Il est essentiel de prendre le temps de tester son concept dans une ou plusieurs unités pilotes afin de s'assurer de sa rentabilité et d'évaluer son potentiel. Un concept duplicable est celui qu'on peut transposer dans des régions géographiquement distinctes, avec des acteurs différents tout en ayant les mêmes chances de succès.
La réussite d’un réseau repose sur des fondations solides. Le recrutement des franchisés est une étape stratégique où l'erreur peut coûter cher ! Une bonne préparation s'impose afin de définir le profil recherché, les compétences et qualités requises... 
Un franchisé est un chef d'entreprise indépendant et autonome. Le franchiseur doit garder à l'esprit qu'assistance n'est pas synonyme d’ingérence. Le franchisé est seul responsable de la gestion de son commerce.
Un bon franchiseur doit être à l'écoute de ses franchisés. Il est important de maintenir une bonne communication et d’être ouvert et attentif aux suggestions d'amélioration que ces derniers peuvent proposer, notamment à travers l'animation. Une bonne idée peut être testée dans l'unité pilote de l'enseigne puis adoptée par l'ensemble du réseau.

Les autres vidéos de Franchise Business Club (FBC)

Comment accompagner ses franchisés ?

par Stéphanie Brassart - 7 mois

Un des avantages les plus recherchés par les franchisés dans une franchise est l'assistance. C'est la principale raison évoquée par ces derniers. L'accompagnement du franchiseur varie en fonction de l'enseigne et de son activité. Et c'est la quali...

Comment réussir la formation de ses employés ?

par Stéphanie Brassart - 11 mois

La réussite d'un réseau de franchise repose sur la réitération d'un concept éprouvé. Les franchisés de l'enseigne doivent présenter les mêmes produits ou/et services que le franchiseur, disposer des mêmes moyens et outils, et veiller à appliquer l...

Les 5 éléments de base pour accompagner ses franchisés

par Stéphanie Brassart - un an

Avant de devenir franchiseur, il faut s'assurer d'être en mesure d'apporter à ses franchisés toute l'assistance dont ils auront besoin pour démarrer et réussir leurs projets. La qualité de l'accompagnement fait en sorte qu'un candidat choisisse ce...

Informations clés

  • Crée le: 26/03/18 08:48

Les franchises qui recrutent