Comment bien choisir sa franchise ?

Bien choisir sa franchise, c'est un moyen efficace de rester indépendant tout en bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant aux moyens de vous aider à réussir mais la réalité est parfois différente de ce que le franchisé imaginait ou de ce que le franchiseur avait annoncé ce qui conduit quelquefois à un différent entre franchisé et franchiseur. Pour éviter ces désagréments, le franchisé doit mener une enquête minutieuse.  

Pour éviter les litiges en Franchise

Le parcours du candidat à la franchise prend un peu de temps car outre trouver le bon secteur d'activité qui correspond à ses aspirations il doit rechercher un des bons réseaux qui seront capables de participer au bon développement de son activité. Dans le passé les conflits avaient souvent pour origine des différences entre le chiffre d'affaire prévu par l'enseigne et celui réellement enregistrée suite à l'ouverture de la franchise. Bien entendu les causes étaient multiples :
  • Mauvaises prévisions
  • Franchiseur insuffisant dans son assistance
  • Local mal choisi
  • Ou franchisé incompétent ou peu actif
 
Face à ce genre de conflits, la Belgique, la Tunisie et la France ont des lois adaptées.

En France, la loi Doubin du 31 décembre 1989, devenu article L330 du code de commerce, réglemente et protège les candidats à la franchise en leur donnant les moyens d'étudier tous les aspects de la franchise (financier, matériel, juridiques…) avant le lancement dans l'activité. Dans le cadre de cette loi le franchiseur est tenu de remettre à l'adhérent toutes les informations sincères découlant de l'activité et de l'enseigne.
Mais surtout, les franchiseurs ne donnent pratiquement plus de prévisions de chiffre d’affaires mais donnent au futur franchisé des moyens pour faire leurs propres prévisions.

Lien pour voir la loi sur la franchise en Tunisie et autre lien pour l'information précontractuelle en Belgique.

Contourner les obstacles à la franchise

Le franchisé peut compter sur des sources d’informations comme ac-franchise.com. Ne s'arrêtant pas là, le franchisé doit enquêter par ces propres moyens en se rendant auprès de franchisés adhérents à l'enseigne convoitée pour avoir des réponses à toutes ses questions. 
Pour son choix final et avant de signer, le franchisé devra s'entourer d’un conseil juridique et d’un expert comptable afin d'analyser les termes du contrat et les prévisionnels.
L'idéal est un stage pratique au sein d'une des franchises pour que le futur franchisé s'imprègne du métier. Il faut être sûr que le travail plaît et que l’on a conscience des difficultés du métier de commerçant. 
Une sorte de formation pratique pour permettre une prise de conscience du franchisé. 
Vous trouverez aussi cette page de conseils pour savoir comment choisir une franchise ?

Articles similaires

Focus sur les rencontres à animer au sein d'un réseau de franchise pour le dynamiser

par MARTINE MALATERRE - 5 mois

L'animation est la clé de voûte de la réussite d'un réseau car elle renforce les liens entre franchiseurs et franchisés, elle permet de vérifier que le concept est bien mis en application, elle concentre les d'idées qui le feront évoluer.

La formation, élément incontournable pour adhérer à un réseau de franchise

par Dorsaf Maamer - 5 mois

En franchise, la formation est essentielle pour permettre au futur franchisé de maîtriser son nouveau métier. Le franchiseur est tenu de tran...

Le franchisé est-il libre comme un commerçant indépendant ?

par AC - 7 mois

La question de la liberté du franchisé est souvent posée. Celui-ci a-t-il autant de marges de manoeœuvre que le commerçant isolé, ou au contraire, son appartenance à un réseau l'empêche-t-elle de jouir de toute la liberté d'un chef d'entreprise ? ...

Informations clés

  • Crée le: 01/04/18 06:34

Les franchises qui recrutent