Créer en couple : Comment aborder le projet ? 4/4

Créer une entreprise, qu'elle soit indépendante ou en franchise est un projet qui engage bien souvent l'entourage familial. Investissement en temps, en argent, déménagement … Autant de répercussions que le futur entrepreneur « imposera » à son entourage. Alors, quand le projet est celui du couple, il est important de se poser les bonnes questions, bien évaluer les conséquences et bâtir un projet commercial solide.

Démarrer à deux

Entreprendre en couple peut être un idéal personnel et professionnel notamment dans les métiers du commerce et de l'artisanat aux plages horaires larges et aux besoins en compétences étendues.

Plusieurs possibilités s'offrent aux créateurs : la création initiale à deux ou avec un des deux conjoints qui garde provisoirement un emploi extérieur cumulé à son rôle dans la "start up".

Il est essentiel de se lancer dans ce projet en prenant toutes les garanties possibles. Par exemple, si un des conjoints a un emploi, il est parfois judicieux qu'il le conserve dans un premier temps mais ce n'est pas automatique. La phase de démarrage est en effet la plupart du temps une phase de tension financièrement parlant. En attendant que les deux courbes d'activité et de remboursements des emprunts se croisent, la famille doit veiller à alléger le plus possible ses charges et ses dépenses. Continuer à percevoir une rémunération extérieure au projet peut faciliter l'amorçage de l'activité et s'avérer rassurante.

Cette option n'empêche pas le conjoint concerné d'être un acteur à part entière dans la construction du projet. Son entrée doit être planifiée au préalable pour que chacun est une visibilité suffisante.

En cas de retard sur les prévisions d'exploitation, d'insuffisance de résultats ou la nécessité de reporter le lancement, cette sécurité sera appréciable au niveau familial.

Etre Conjoint et Associés

La difficulté est souvent de faire la part des choses entre son « statut » de conjoint et celui d'associé. Dans l'idéal, il faudrait pouvoir se poser les mêmes questions de compatibilité, de complémentarité, de compétences qu'on se poserait pour tout autre personne. Il faut apprendre à désamorcer l'affectif des questions et des réponses.

La gestion des deux « statuts » demande de savoir prendre en permanence ses distances et ne pas mélanger les deux. La création d'une entreprise est un projet enthousiasmant et pouvoir le partager avec son conjoint est indéniablement un plus. En revanche, le couple ne doit pas se faire « happer » par le projet.

En pratique :
Toutes ces petites choses sont utiles pour ne pas laisser la sphère professionnelle envahir l'espace personnel au risque de mettre le couple en difficulté. Enfin, ayez toujours à l'esprit qu'il faudra deux fois plus de diplomatie qu'en temps ordinaire pour éviter que les remarques d'ordre professionnel ne deviennent personnelles. Ce qui est vrai dans tous les rapports humains l'est d'autant plus avec son conjoint. Mieux vaut bien se connaître et être solide avant de tenter le challenge.

Informations clés

  • Crée le: 17/07/16 09:47

Les franchises qui recrutent