Une nouvelle bière pour les Brasseries du Maroc

Après l’effondrement de ses  ventes au premier semestre 2014, le groupe Les Brasseries du Maroc, filiale du groupe Castel,  lançait à l’automne une nouvelle bière d’entrée de gamme. Son nom : Kania. Dans un contexte difficile, toute l’ambition de la marque est de reconquérir sa clientèle et de véritablement redonner un nouveau souffle à son activité.

Un marché de la bière en net recul au Maroc

Alors qu'au Maroc le marché de la bière ne cesse de reculer depuis cinq ans, le groupe Brasseries du Maroc a enregistré une chute de 43 % de son bénéfice au 1er semestre 2014. C’est donc dans des circonstances un peu compliquées qu’il a lancé au mois d’octobre une nouvelle bière entrée de gamme. Appelée Kania, cette bière à petit prix a donc fait son entrée dans l’entreprise et a été créée pour tenter de redresser les ventes du groupe. Cette bière est en effet vendue 8 dirhams (0,70 euro) la canette. Elle est pour l’instant uniquement commercialisée dans les points de vente Label’Vie.

3 raisons à cette diminution

La question est aujourd’hui de savoir si cette tentative de redressement sera efficace dans un pays où la consommation d’alcool a fortement diminué ses dernières années. En cause : la fermeture des rayons alcool dans les hypermarchés Marjane mais aussi l’augmentation de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur la bière depuis l’arrivée au pouvoir du Parti de la justice et du développement. Cette taxe a atteint, fin 2014, 89 euros par hectolitre. Par ailleurs, 2014 fut une année particulière puisque la période du Ramadan coïncidait avec la pleine période estivale, moment traditionnellement propice à l’augmentation des ventes de bière au Maroc.

Une situation qui devrait être différente en 2015

Pour l’instant aucun chiffre n’a été communiqué concernant la commercialisation de cette nouvelle bière et don impact sur le groupe mais la situation devrait être différente avec un Ramadan commençant plus tôt et des taxes qui ne devraient pas augmenter en 2015… Les professionnels devront aussi s’adapter à de nouvelles fermetures de rayons alcool dans d’autres enseignes.

Vu dans Jeune Afrique

Articles similaires

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 24 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - un mois

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Se sentir bien pour mieux acheter : tout l'enjeu du marketing sensoriel

par Audrey Caudron - 2 mois

Les clients ont modifié leur manière de consommer. Aux enseignes donc de s'adapter et d'être innovantes pour répondre à des demandes de plus ...

Informations clés

  • Crée le: 19/01/15 11:30

Les franchises qui recrutent