Une convention signée pour faciliter les partenariats franco-marocains

Dans le but de facilité le développement des petits et moyennes entreprises marocaines à l'international, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) ont signé une convention avec le patronat français de PME au sein de la capitale française.

Signature de l'accord

Le Maroc, représenté par ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, M. Abdelkader Amara et accompagné par l' l'ambassadeur du Maroc en France, M. Chakib Benmoussa, a participé au salon parisien  « Planète PME ». C'est dans ce cadre-là et dans le prolongement du partenariat entre la CGEM, la CGPME et le groupe Banque centrale populaire que la convention a été signée par MM. Rachid Agoumi, directeur général de la BCP, Fayçal Mekouar, trésorier général de la CGEM et par M. Jean-François Roubaud président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME). L'objectif de cet accord vise à encourager le développement des relations commerciales et industrielles entre les PME marocaines et françaises.

Contenu de l'accord

L'accord signé entre les protagonistes français et marocains vise à rendre l'information plus accessible aux compagnies cherchant à se lier de partenariat, ceci dans le but d'« encourager le développement des relations commerciales et industrielles entre les PME marocaines et françaises ». La CGEM, la CGPME et le groupe Banque Centrale Populaire conviennent également d'assurer une participation croisée aux activités mutuelles menées par chacune des parties et d' oeuvrer pour l'organisation de rencontres d'affaires au profit des entrepreneurs et la concrétisation de partenariats de différents types visant « le développement des échanges commerciaux ou la création de nouveaux projets d'investissement ».
De son côté la Banque Centrale Populaire a rejoint ce partenariat en ambitionnant de faire du Maroc « un hub, voire une porte d'accès vers l'Afrique », ceci grâce à ses différentes prises de participation dans d'autres banques de pays africains.
Vu dans "Menara"

Articles similaires

Le Maroc, un marché attractif pour les investisseurs et franchiseurs étrangers

par DM - un mois

Grâce à ses atouts géographiques, à sa politique dynamique et à son environnement économique stable, le Maroc connaît une dynamique qui ne cesse de croître et les franchiseurs français devraient en profiter davantage

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - un mois

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Exporter un concept de franchise à l'étranger, oui mais...

par Audrey Caudron - 3 mois

Quand on est franchiseur et qu'on a une franchise qui marche bien, la tentation de l'exporter est grande. Si ce choix implique un investissement financier certain, il suppose surtout une réflexion élaborée et une véritable phase d'analyse.

Informations clés

  • Crée le: 21/06/13 02:00

Les franchises qui recrutent