Un franchisé est d'abord un chef d'entreprise

Si vous voulez réussir, vous devez valider votre projet comme tout créateur d'entreprise en sachant répondre à un certain nombre d'interrogations. Le franchiseur pourra vous accompagner, mais vous restez seul maître à bord. Le franchiseur vous épaulera pour la commercialisation du concept, pour la publicité, la gestion des stocks parfois, mais lorsque vous aurez des relances de l'Urssaf ou de l'administration fiscale, ou lorsqu'un client ou un employé viendra se plaindre, vous serez seul concerné.

Les points à vérifier

Ce sont vos qualités entrepreneuriales qu'il faut vérifier en premier. Vous devez être prêt pour ce rôle de manager qui va bien au-delà de la responsabilité d'un cadre supérieur d'entreprise. Le franchiseur le plus souvent passera votre candidature au crible surtout sur cet aspect : saurez-vous faire face au stress généré par vos responsabilités, êtes-vous autonome ?
Vous pourrez vérifier si vous êtes à la hauteur en rencontrant d'autres franchisés qui vous donneront la mesure de vos responsabilités futures.  Ceci pourra être complété par quelques tests de personnalité.
Vous constaterez qu'un tel projet est un engagement qui doit être porté également par votre environnement personnel et familial. Certains jours vous serez totalement absorbé par votre activité professionnelle et cela pourra concerner votre entourage. Un chef d'entreprise rentre rarement l'esprit totalement libéré à la maison et un des facteurs clés de sa réussite est le soutien de son conjoint. D'ailleurs certains franchiseurs souhaitent faire la connaissance du conjoint de leurs candidats à la franchise, cela justifie un bon degré de confiance et une relation durable entre eux.
Evidemment à ce stade il est utile de rappeler qu'il est nécessaire de protéger correctement le patrimoine familial en prenant les dispositions juridiques utiles. Lorsque l'engagement en franchise concerne un couple il est aussi important de bien définir au préalable le rôle de chacun dans cette aventure. 
L'âge moyen d'un candidat à la franchise est autour de quarante ans, c'est une période de la vie où la personne a déjà acquis une certaine expérience et où elle peut encore faire preuve d'un dynamisme fort. D'ailleurs les contrats de franchise étant d'une durée de 5 à 7 ans, les franchiseurs reculent devant des candidats âgés de plus de cinquante ans... Un quarantenaire a plus d'un atout  en supplément : situation familiale correcte, quelques solides économies et un maturité nécessaire pour réaliser son projet.  Evidemment les portes ne sont fermées ni pour les plus jeunes, parfois plus ambitieux et prouvant leur volonté de réussir, ni pour les plus âgés ayant plus de réalisme et d'entregent, qui sont des qualités pour une gestion solide, en particulier lorsque le projet suppose animation d'équipes ou expertise dans un secteur spécifique.
L'important pour un futur franchisé est par ailleurs de vérifier le plaisir qu'il aura à exercer son métier. Parfois un changement de secteur d'activité sera tout à fait opportun pour relancer une motivation qui s'est émoussée. Le choix ne doit pas être orienté seulement en fonction de la rentabilité potentielle de l'activité, il faut aussi avoir envie d'aller vers cette activité.
Enfin le dernier point crucial en matière de franchise est un état d'esprit ouvert au réseau. La notion d'appartenance est ici importante. Le franchisé aura en effet à accepter les règles de fonctionnement du réseau, ses avantages mais aussi ses contraintes, et ceci dans un esprit positif et constructif. Si le but est d'acheter une affaire uniquement pour le profit et la revendre le plus vite possible, la franchise n'est pas la formule qui convient. Certes le franchisé est indépendant mais il doit aussi s'intégrer dans un groupe constitué, avec ses rituels et ses modes relationnels. Il s'agit de plus d'adhérer à un système de valeurs pour vivre son aventure sereinement. Cela permettra plus facilement d'assumer les obstacles éventuellement rencontrés dans la gestion de l'unité d'exploitation. La formation initiale sera souvent le moment pour valider l'adhésion au réseau.


La rédaction vous recommande cet article : Votre profil correspond-il à celui du franchisé type ?
 

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 10 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 11 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 29/08/10 02:00

Les franchises qui recrutent