Tous les concepts sont-ils franchisables ? Les bonnes questions.

Un chef d'entreprise qui possède un savoir-faire indéniable peut avoir l'idée un jour de créer sa propre franchise en pensant que son concept est unique, exceptionnel, universel.
C'est dans la nature humaine que de croire que ce qu'on maîtrise bien a toutes les chances de réussir partout. Il faut cependant être pragmatique et  se poser les bonnes questions.

Les compétences métiers

Avoir réussi sur un créneau ne donne pas automatiquement les compétences pour créer une franchise. Ce sont deux métiers différents qui ne s'improvisent pas et qu'il faut maîtriser. Par exemple, si vous avez créé une entreprise de maçonnerie pour rénover les vielles pierres du sud de la France, cela peut-il être exportable dans l'est de l'hexagone ? Quelqu'un qui a réussi à créer un restaurant en montagne et qui compte tenu de son appartenance au milieu local a du succès pourra-t-il exporter son savoir dans un autre endroit du territoire. Cela mérite d'être étudié.
Etes-vous sûr d'apporter un "plus" ? Peut-être avez-vous été devancé par quelqu'un de plus rapide. Inutile de marcher derrière lui sans atout supplémentaire.

Le concept est-il séduisant ?

Si votre concept a des chances, il faut ensuite faire de la prospection et les premiers à être séduits sont les clients et non pas les franchisés contrairement à qu'on lit parfois. Les franchisés ne viendront que si vous faites la preuve de votre succès auprès des clients.
Le concept, c'est quoi ? Plus qu'une idée, c'est la façon de la mettre en oeuvre et de la rentabiliser.
Soit vous vous orientez vers un marché large, soit vers un marché de niche. Dans les 2 cas, l'approche sera différente au niveau marketing, communication et gestion quotidienne ainsi que logistique peut-être. Adressez-vous à des cabinets d'étude de marché compétents.

Comment être reconnaissable ?

Enfin, le logo et le slogan sont vitaux : ils doivent représenter la marque et ses fondamentaux. Couleurs, graphismes, visuels, tous concourent à donner à votre franchise une image qui peut être positive et génératrice de clients, ou rejetée car ne correspondant ni à la cible  ni au produit.
Mais l'essentiel est d'avoir expérimenté le concept en grandeur réelle et avec succès avant de le franchiser. Il faut être sûr de son succès et des raisons de ce succès pour prétendre le dupliquer. Rien ne remplace l'expérimentation
Le métier de la franchise n'est pas de faire un copier/coller d'un concept existant. Les consultants d'AC Franchise sauront  vous donner toutes les informations indispensables avant de vous lancer.
La rédaction vous recommande de consulter les articles suivants :

Articles similaires

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 10 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 11 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - 27 jours

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Informations clés

  • Crée le: 04/08/12 02:00

Les franchises qui recrutent