QUICK

Restauration rapide, fast food

Apport personnel minimum : 1700000 MAD

Type de contrat : franchise

Quick prend un nouveau départ en Tunisie et au Maroc

Après deux tentatives dans les années 2000, la franchise Quick s’accorde une autre chance en 2015 dans les pays du Maghreb. Visant des pays à population jeune, ambitieuse et très attachée à l’Europe ; la chaîne française de restauration rapide vient d’ouvrir de nouveaux points de vente en Tunisie et au Maroc. S’associant à des groupes parmi les plus puissants du pays, Quick s’ambitionne de conquérir le marché maghrébin malgré la concurrence accrue avec des enseignes internationales déjà bien ancrées dans le marché, essentiellement au Maroc.

Quick Sélectionne ses associés pour une offensive fructueuse !

C’est avec le groupe familial Hachicha, que Quick s’est associé afin de développer ses points de vente sur tout le territoire tunisien.  Hachicha obtient suite à ce partenariat le monopole de développer l’enseigne dans toute la Tunisie. Le premier point de vente de l’enseigne a été installé dans la capitale, et a réalisé pendant les deux premiers mois des résultats dépassant les prévisions. La direction se dit largement satisfaite de ce début et estime que les résultats ont largement dépassé « leurs espérances hautes ».  
De l’autre coté, c’est avec Ténor Group de Farid Bensaïd, que Quick a préféré s’associer. Choisissant un partenaire de poids, Quick prend toutes ses précautions pour éviter une deuxième mésaventure au royaume chérifien.

Dans les deux pays, la franchise Quick s’engage à garantir la même qualité des repas servis par l’enseigne, tout en s’adaptant aux particularités culturelles des clients. Toutes les viandes sont annoncées halal.

Une concurrence féroce avec des enseignes à succès international

Contrairement à la Tunisie où Quick n’a pas encore trouvé de grands concurrents, la scène du Maroc annonce déjà une grande bataille entre les 3 chaines internationales de restauration. McDonald’s et Burger King, toujours en cours d’installation sur le territoire tunisien, sont par contre très bien développés au Maroc. Pour faire face à cette concurrence féroce et savoir bien maitriser le marché maghrébin, Quick engage Thierry Rousset, expert en matière de restauration rapide et franchise, pour s’occuper du développement à l’international de l’enseigne. McDonald, installé au Maroc depuis 1992 compte aujourd’hui 35 points de vente dans 14 villes du pays et compte investir 22.7 millions d’euros d’ici 2018 pour en arriver à 50 restaurants. De l’autre coté, Burger King, arrivé en 2011 au royaume, compte 7 restaurants et compte tripler ce chiffre pour arriver à 22 points de vente en 2018. Quick est de ce fait face à un milieu concurrentiel, et avance à petit pas pour séduire la clientèle et s’affirmer sur le marché.
4 points de vente seront installées dans les deux pays d’ici la fin de l’année : deux à Casablanca et Rabat et deux autres à Tunis.


Les derniers articles QUICK

Les franchisés belges mal partis pour racheter Quick Belgique

par ST - 6 mois

Réunis en association, les franchisés Quick en Belgique, représentant 69 des 75 restaurants dans le pays, voulaient racheter la marque au gro...

Qui va devenir propriétaire du réseau Quick en Belgique ?

par ST - 7 mois

Tout va se jouer entre les franchisés Quick belges et certains fonds d’investissement. Rappelons que le Groupe Bertrand est actuellement prop...

Quick affiche sa nouvelle stratégie marketing

par Dorsaf Maamer - 9 mois

Quick, première enseigne de restaurants hamburger d'origine européenne, a lancé ce 2 mars 2016 une nouvelle communication révélant ...

Informations clés

  • Crée le: 09/07/15 08:13

Les franchises qui recrutent