Les étapes à ne pas manquer pour réussir votre business plan

Le business plan fait partie des étapes clefs de la création d'une franchise. C'est avec un business plan bien construit que vous pourrez obtenir des prêts bancaires car votre projet devient crédible financièrement. En créant une franchise, vous serez bien sûr aidé par le réseau que vous aurez choisi mais il ne faut pas sauter les étapes et le business plan n'intervient qu'après avoir passé certains stades que vous devez assumer en toute indépendance et honnêteté. Après tout, le business plan est aussi ce qui vous permettra de décider de créer ou de renoncer à votre projet sous la forme que vous aviez d'abord imaginée.

Première étape : l'étude de marché

Incontournable et vitale, une étude de marché sérieuse doit pouvoir vous donner des éléments chiffrés sur votre concept et votre emplacement : vous vous positionnez sur un marché local, national, international, quelle est sa dimension ? Est-vous sur un marché de niche, porteur, saturé, en progression, en stagnation ? Quelle est la concurrence sur votre zone de chalandise ? Quel est le nombre de clients moyens qui passe devant votre boutique ? Son profil ?
Si vous ouvrez une franchise de restauration rapide près d'une faculté ou d'un lycée, vous aurez votre clientèle cible mais pas le week end ni pendant les vacances scolaires si les établissements ne sont pas en centre ville. Il faudra faire le ratio entre le nombre de clients moyen par jour lissé sur l'année et un panier moyen pour avoir une approche de chiffre d'affaires annuel. Pour cela, il vous faut avoir des éléments fiables pour le calculer. Ne pas hésiter à la faire réaliser par un cabinet spécialisé ; Ils ont des outils statistiques et marketing que vous ne possédez pas et ils sauront vous dire en toue objectivité si votre projet est viable.

Souvent négligée par les candidats à l'entreprenariat car elle a un coût, l'étude de marché est indispensable. Sachez qu'une bonne étude de marché doit valider votre projet. Dans le cas contraire, mieux vaut renoncer car vous vous mettez en échec dès le début. 

Pour en savoir plus sur l'étude de marché consultez cet article : La méthodologie d'une étude de marché réussie

Deuxième étape : la stratégie commerciale

C'est d'après votre étude de marché que vous pourrez établir votre stratégie commerciale. La stratégie commerciale est la mise en œuvre de moyens marketing et pour atteindre des objectifs de chiffres d'affaires. La stratégie commerciale s'exerce sur le moyen ou long terme. Des actions telles que le choix des produits ou des services et ceux relatifs à la politique de prix sont des éléments de la stratégie commerciale. Des actions plus ponctuelles telles que la mise en place d'opérations promotionnelles ou des actions de marketing direct ne relèvent  pas de la stratégie commerciale et sont plutôt des actions de marketing opérationnel. Les objectifs doivent être réalistes, mesurables, définis dans le temps, vérifiables. Il faut définir les moyens pour atteindre ces objectifs : équipe, fournisseurs, outils de vente, communication, etc…
Votre stratégie doit être écrite sous forme d'un document qui fera référence.
La formalisation répond à une nécessité qui est de vous aider à clarifier vos idées et à synthétiser par écrit les éléments clefs sur lesquels vous avez décidé de créer et de faire progresser votre entreprise.
Ce document vous servira pour expliquer, faire comprendre et faire admettre vos choix à vos interlocuteurs.

Troisième étape : le business plan

C'est seulement lorsque vous aurez passé les deux premiers stades que vous pourrez établir un business plan car il sera construit sur les éléments issus de l'étude de marché et de la stratégie commerciale. Il comporte trois tableaux prévisionnels. D'abord le plan de financement précisant les fonds dont vous avez besoin pour démarrer, le compte d'exploitation prévisionnel avec le seuil de rentabilité de votre projet et le tableau de trésorerie qui répertorie les entrées et les sorties de votre activité.

Ces 3 tableaux doivent être étayés par l'étude de marché et la stratégie commerciale mais doit comporter un élément unique et personnalisé : votre projet tel que vous l'avez construit. S'il a pour but de convaincre– le banquier en particulier – de la pertinence du projet et de sa viabilité financière, il est aussi un véritable outil d'aide à la décision finale pour le candidat à la franchise.

Concis mais complet, clair et bien présenté, votre interlocuteur doit avoir envie de lire plus avant. C'est vous qui le défendrez, aussi, sachez que celui à qui vous vous adressez ne connait pas du tout votre projet et qu'il a besoin de chiffres clefs sans rentrer tout de suite dans les détails. Le mieux est de faire une version courte et de l'accompagner d'annexes plutôt que de faire un pavé même très documenté qui peut rebuter d'emblée.

Pour en savoir plus sur le business plan, consultez ces articles :
Un business plan qui tient la route
Le Business Plan en questions

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 5 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 7 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Etat des lieux du secteur du lavage auto écolo à domicile au Maroc.

par ST - un mois

Sur le marché du lavage et nettoyage des voitures, il existe plusieurs formules : le lavage traditionnel avec eau et le lavage écologique utilisant des produits spéciaux.  Il y a ceux qui se lancent seuls et ceux qui exploitent...

Informations clés

  • Crée le: 21/03/16 07:44

Les franchises qui recrutent