Les conseils pour s'installer en franchise selon Cerfrance

Dans son hors série spécial « création d'entreprise », Cerfrance Nord-Pas de Calais montrait comment l'installation en franchise permet d'optimiser ses chances de réussite en matière de création d'entreprise. Encore faut-il que l'entrepreneur ait déchiffré les codes de la franchise, se soit informé sur le réseau qu'il souhaite rejoindre et sur ce qu'elle implique en matière de financements.

La franchise : un concept de création d'entreprise attractif

Se lancer dans la franchise, c'est rejoindre une entreprise qui propose un concept qui a fait ses preuves sur la réussite de l'activité. En contrepartie d'un droit d'entrée et des redevances, le franchiseur apporte une formation aux chefs d'entreprise et à ses salariés ainsi qu'un accompagnement dans ses démarches. La franchise fait bénéficier à celui qui la rejoint de la notoriété de l'enseigne et de son savoir-faire . Néanmoins si s'installer en franchise permet d'optimiser ses chances de réussite au départ, cette aventure ne se prend pas à la légère et nécessite un travail précis de préparation.

Lisez aussi :
Droit d'entrée et redevance, quelles obligations pour le franchisé ?
Le savoir-faire est la clé de voute du contrat de franchise


Anticiper des besoins de financement importants

L'entrepreneur séduit par la franchise doit savoir qu'il va devoir se préparer à un besoin de financements important : une charge locative élevée pour obtenir un emplacement bien fréquenté ; un droit d'entrée au réseau (montant qui varie selon la franchise) ; des frais d'agencement et d'harmonisation pour marquer l'appartenance au groupe ; un stock minimum pour un bon fonctionnement et pour le lancement de l'activité ; un besoin en fonds de roulement plus élevé qu'une création en solo.

Apprendre à déchiffrer les codes de la franchise

Enfin, se lancer dans la création d'une franchise, c'est déchiffrer tous les codes qui lui sont liés. Ainsi, tout candidat devra lire et comprendre le fameux DIP, document d'information précontractuelle, qui lui permettra d'appréhender le fonctionnement du système de franchise, l'identité de l'entreprise, les résultats financiers des autres points de vente, les projets à moyen ou long terme, sa stratégie… Avant de signer, le futur entrepreneur aura tout intérêt à rencontrer d'autres franchisés du réseau et à rencontrer des professionnels susceptibles de l'accompagner dans sa prise de décision (juriste, expert-comptable…).

La rédaction vous recommande aussi : Futurs franchisés : apprenez à déchiffrer un DIP



Articles similaires

Franchise rentable, comment la repérer ?

par HK - un mois

Comment débusquer une franchise rentable ? D’abord en se référant au Document d’Information Précontractuel (DIP) que le franchiseur doit transmettre à son futur franchisé, 20 jours au moins avant la signature du contrat, conformément à la loi Doub...

Bien financer pour bien démarrer son projet en franchise

par Dominique Deslandes - un mois

Où l'on rappelle que dans le contexte actuel, il est nécessaire de bien anticiper ses besoins de financements pour le futur franchisé avant d'aller voir son banquier. Alors, s'il est vrai que le franchiseur n'est pas sensé faire le prévisionnel d...

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 2 mois

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

Informations clés

  • Crée le: 03/11/13 01:00

Les franchises qui recrutent