Les centrales d'achats des franchises ou du commerce associé

Certains franchiseurs sont fournisseurs quasi exclusifs de leurs franchisés et la situation est identique dans le commerce associé. Il faut distinguer les enseignes qui disposent d'une centrale d'achat de celles qui sont centrale de référencement.

- Dans le premier cas, la centrale d'achat, le franchiseur achète et revend aux franchisés. Souvent il stocke et livre. Il prend une marge pour couvrir les frais de centrale.
-
Dans le second, la centrale de référencement, les franchisés passent eux-mêmes commande auprès des fournisseurs référencés. Il reçoit des ristournes des fournisseurs et/ou des redevances pour frais de centrale de la part des adhérents.

Les deux formules ont leurs avantages.

Les adhérents apprécient la simplicité de la centrale d'achats, son interlocuteur unique. D'autres, dans le bricolage, par exemple, s'adressent directement aux fournisseurs. C'est la logistique propre à chaque métier qui est déterminante. Il existe enfin des centrales d'achats virtuelles : ainsi, des chaînes de fleuristes regroupent les commandes de leurs franchisés et les passent par Internet aux producteurs hollandais qui livrent directement les magasins lors des mêmes tournées que les fleuristes solos. Mais la centrale achète et revende comme un intermédiaire pour garantir le paiement aux fournisseurs et obtenir de meilleures conditions. Chaque métier a vraiment ses propres exigences. La fleur a une duré de conservation limitée et n'a rien à voir avec des vis ou des perceuses.
Une centrale d'achats exige parfois une infrastructure lourde et coûteuse, cet investissement est donc réservé aux réseaux qui peuvent économiser plus sur le "prix d'achat rendu magasin" que ce qu'ils pensent  dépenser en frais de centrale. Un calcul au cas par cas...sur mesure. Parfois, le coût de la centrale est compris dans les royalties, mais le plus souvent, comme chez Carrefour, il est facturé dans le prix des produits. Mieux vaut connaître le coût exact du fonctionnement de la centrale d'achats or certains considèrent que le fonctionnement de la centrale d'achats ne concerne pas les franchisés quand d'autres jouent la transparence. Les commissions, souvent paritaires, permettent dans une certaine mesure d'éviter dérives et litiges. Mais cela suppose que des franchisés acceptent de leur consacrer une partie de leur temps. Il y a des réseaux qui gagnent leur vie sur les royalties et d'autres sur les marges de la centrale...ou les deux. 
Une transparence totale n'est cependant pas toujours facile à obtenir, dans la mesure où les centrales d'achats sont de lourdes machines, à la comptabilité complexe, et qui constituent parfois des entités juridiques distinctes de celle du franchiseur. La première chose à faire est de vous renseigner auprès du franchiseur sur ses structures d'achats et de comparer les prix des articles.
DD

Articles similaires

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 11 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 11 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - 27 jours

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Informations clés

  • Crée le: 07/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent