La conférence sur la franchise à Tunis vue par la presse tunisienne

La franchise en Tunisie a fait  l’objet d’une conférence qui s’est tenue à l’hôtel Africa à Tunis le 17 Septembre dernier. Organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCIT), en collaboration avec le Programme du développement du droit commercial (CLDP) relevant du ministère américain du Commerce, cette conférence a permis de réunir  des  représentants du ministère du Commerce et de l’Artisanat, du Conseil de la concurrence, avocats et experts tunisiens et entre autres intervenants étrangers, Jean Samper, fondateur d’ac-franchise.com . Nous avions déjà traité ce sujet sur ac-franchise.com mais ce qui suit est la synthèse de ce que nous avons relevé dans la presse tunisienne, laquelle n'a couvert qu'une partie des sujets traités.

Etablissement d’un code de déontologie

D’entrée de jeu, le ton a été donné. «Le développement de la franchise constitue pour la Tunisie un facteur de vitalité économique aussi bien sur le plan régional qu’international» explique Mr Mounir Moukhar, président de la CCIT. Convaincu que la franchise est un levier de croissance qui permettra la création de nombreux emplois et  le développement des secteurs de la distribution et des services, Mr Mounir Moukhar  affirme la nécessité d’adopter un code de déontologie qui viserait à auto-réguler le fonctionnement de la franchise entre franchisés et franchiseurs.

D’autre part, afin de favoriser le développement de la franchise en Tunisie, le président de la CCIT a lancé un appel aux banques pour que celles-ci facilitent l’accès aux crédits bancaires aux candidats à la création d’entreprise.

Cette conférence fut aussi l’occasion d’annoncer la tenue prochaine de la 5ème édition du salon de la franchise, Tunis-medfranchise. Cet évènement devrait avoir lieu du 4 au 6 mars 2015 au siège de l’UTICA.

Autorisations accordées

Le directeur du commerce intérieur, rattaché au ministère du Commerce et de l'Artisanat,  Mr Khaled Ben Abdallah a fait un point lors de la conférence sur les autorisations accordées en franchise. Depuis la promulgation, en 2009, de la loi relative aux contrats d’exploitation sous l’appellation d’origine «franchise».  28 autorisations ont été accordées, explique Mr Khaled Ben Abdallah dont la moitié au profit d’enseignes américaines et 6 en faveurs de marques françaises. La répartition par secteur d’activité est de 50% pour la restauration et 11% pour le secteur des cafés.  

Mr Khaled Ben Abdallah a insisté sur le fait que chaque dossier déposé au ministère du Commerce et de l'Artisanat a fait l’objet d’une étude minutieuse en s’appuyant sur des critères tels que la concurrence loyale, l'investissement et le marché intérieur. Il précise également qu’il n’est pas envisagé de libéraliser de suite tous les secteurs d'activités à la franchise car c'est un moyen de pression pour obtenir la libéralisation des services en Europe et ailleurs au profit des professionnels tunisiens.                             

Lire aussi Quels sont les secteurs autorisés pour les franchises étrangères en Tunisie ? D'après notre article du 23/12/11

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 4 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 5 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 07/10/14 06:03

Les franchises qui recrutent