Le liquide, le mode de paiement préféré des marocains

Pour les marocains, le cash est de loin préféré aux autres moyens de paiements. L’utilisation du cash bat tous les records en cette période estivale par rapport au début d’année. Alors que Le paiement en ligne entre dans les habitudes des marocains, ces derniers ne renoncent pas non plus à l’utilisation des autres modes de paiement comme le chèque, le virement ou la carte bancaire.

Le Cash reste en tête

L’activité fiduciaire a été constatée en très nette augmentation durant les mois de Juin et Juillet. Le ramadan et les vacances d’été expliquent cette progression qui devrait aussi s’accentuer à l’occasion de la rentrée scolaire et de  l’Aïd Al Adha. Le montant global en circulation a été estimé à  190,6 milliards de DH, en augmentation de 8,5% depuis le début d’année. La mise en circulation d’une nouvelle série de quatre billets de banque l'année dernière serait  à l’origine de l’augmentation de l’utilisation du liquide au Maroc.

Mais qu’en est-il des autres modes de règlement ?

Et même si les billets et les pièces de monnaies sont les favoris, le paiement par chèque et autres moyens de paiement restent toujours utilisés par les marocains. Voici la part de chacun :
 -   En 1er, le chèque représente 48% du total des transactions
-    En 2nd le virement est de 36% des transactions
 -   La troisième place revient à la carte bancaire qui est évaluée à  19% des échanges interbancaires
 -   Le prélèvement détient 9% des parts des échanges.

Payer via internet : Une pratique de plus en plus utilisée !

Les marocains sont devenus de plus en plus adeptes au paiement en ligne. Que ce soit pour régler une facture d’électricité, d’eau ou simplement pour un achat en ligne, le paiement électronique  affiche une bonne mine avec une progression annuelle de 35,6% à 279,1 millions de DH. Le nombre de transactions a aussi connu  une nette augmentation. Il résulterait de l’augmentation du nombre des détenteurs de carte bleue et de l’accroissement des sites en e-commerce.             

Vu dans L’économiste


Suivez les autres actualités sur la réglementation des affaires

Articles similaires

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 16 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Se sentir bien pour mieux acheter : tout l'enjeu du marketing sensoriel

par Audrey Caudron - 21 jours

Les clients ont modifié leur manière de consommer. Aux enseignes donc de s'adapter et d'être innovantes pour répondre à des demandes de plus ...

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - un mois

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Informations clés

  • Crée le: 09/09/14 05:44

Les franchises qui recrutent