La Micro-franchise favoriserait la création d'entreprise selon Zakaria Fahim

 Directeur général du cabinet BDO, Zakaria Fahim se confie au magazine lavieeco en mettant en exergue le recours à la micro-franchise comme rouage à la création d'entreprise.
« L'idée de la micro-franchise semble la meilleure opportunité pour favoriser la création d'entreprise » déclare-t-il. Selon lui, la crise est le moment opportun pour monter une entreprise et prendre par conséquent des risques pour aller de l'avant. Les candidats à la création d'entreprises méritent d'être informés et conseillés utilement et efficacement afin de les pousser sur la voie de la création d'entreprise.

La Micro-franchise : la solution ?

Zakaria Fahim ne passe pas par quatre chemins, pour « s'en sortir », il prône  le système de l'auto-entrepreneuriat. Selon lui ce mécanisme est «un dispositif souple qui facilite l'acte entrepreneurial. Simplicité de création, fiscalité souple…, ses avantages sont indéniables. Imaginez quelqu'un qui passe par cette option. Il sera en mesure de gérer ses revenus, ses déclarations sociales et fiscales. Cette option permet tout de même de sortir de l'informel ».

Des secteurs propices à la création de micro entreprise

Zakaria Fahim poursuit son explication en avançant que « l'idée de la micro-franchise semble la meilleure opportunité ». Il argumente en donnant des exemples concrets et site des secteurs d'activité qui offriraient du potentiel et des idées pour monter son entreprise. Dans le secteur du service aux personnes ou aux entreprises, il donne l'exemple d' «une agence de chauffeurs formés à votre disposition selon vos besoins. Parce qu'on ne peut pas se payer un chauffeur tous les jours ou parce qu'on n'arrive pas à en avoir un quand il s'agit d'aller dans une autre ville ou se rendre à une adresse qu'on ne connaît pas forcément ». Dans le domaine de la maintenance il donne l'idée de créer une société de dépannage informatique : « Aujourd'hui, beaucoup de PME ne peuvent se permettre d'avoir une personne à plein temps pour gérer leur parc informatique ou autre. Mettre en place une base de données de techniciens à disposition des entreprises est une voie non négligeable ». Selon Zakaria Fahim, le même concept est applicable dans d'autre métier comme celui du tourisme et propose de « former les enseignants retraités à devenir des guides pour touristes ».
Le directeur général du cabinet BDO conclut son interview en insistant sur le fait que l'incitation à la création de micro-franchise est conditionnée par la mise en place de mesures simples et efficaces pour les jeunes entrepreneures. « Je reste convaincu que si on met des mesures simples, on ne peut que développer la création d'entreprise et par conséquent réduire le chômage. La vraie puissance de l'économie, c'est la TPE et la PME. Après, on peut les aider à grandir ».
Vu dans lavieeco

Articles similaires

Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

par jm/js - 11 jours

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franch...

Histoire de la franchise : les bonnes idées mettent parfois du temps à s'imposer…

par DD/JS - 14 jours

Le mot franchise nous vient du moyen-âge. Des seigneurs accordaient à certaines villes ou professions des libertés ou des privilèges sur un territoire délimité mais le sens actuel en est assez loin.

Une formation initiale efficace pour le franchisé

par JD - 15 jours

La formation initiale est déterminante si vous voulez réussir en franchise que ce soit en France, au Maroc ou ailleurs. La première étape en effet est l'acquisition du savoir-faire de votre franchiseur, vérifiez qu'il a prévu une formation de qual...

Informations clés

  • Crée le: 02/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent