La méthode de calcul d'une prestation de conseil

Si vous avez décidé de devenir franchisé dans certains réseaux de services aux entreprises, de conseil ou de communication, vous commercialiserez parfois non pas des produits mais du conseil en management, en organisation dans un domaine technique ou commercial. Vous devrez valoriser votre prestation pour proposer vos services. Comment déterminer le prix d'une journée en tenant compte des charges et de la marge bénéficiaire ? C'est en calculant d'abord le prix de revient que vous pourrez estimer le coût de votre prestation auquel vous ajouterez ensuite votre marge bénéficiaire.

Calculer le prix de revient

Le prix de revient d'un service correspond à la somme de tous les coûts supportés pour sa production. Le résultat (bénéfice, ou perte) est la différence entre le prix de vente et le prix de revient. Tout franchisé saura non seulement le calculer mais suivre son évolution régulièrement pour actualiser les charges. Connaitre les différents coûts associés va déterminer un prix de revient et permet de moduler la marge en agissant sur chacun d'eux en plus ou en moins.
Dans ce secteur, la prestation est immatérielle et fait appel à un travail intellectuel donc sans produits et donc sans stock. Le franchisé agit souvent seul (sans salarié) et n'a pas toujours de local dédié à son activité.
Il existe pourtant des frais qu'il faudra bien lister et valoriser. Pour toutes les charges, le calcul s'établira à partir d'un montant annuel prévisionnel en HT ou TTC selon le régime fiscal de TVA appliqué.
Un revenu vital minimal de base sera à estimer en tenant compte de contraintes financières personnelles. Le "budget de fonctionnement par jour ouvré" se calcule sur la base de 220 jours (nombre de jours ouvrés retenu en moyenne dans une année).

Parvenir à un prix de vente à la journée

La prestation elle-même sera facturée à la journée ou la 1/2 journée. Le prix de revient d'une journée calculé devra être corrigé pour obtenir un prix de vente : d'une part, en tenant compte du temps non facturé : temps passé à la prospection de clients, à la rédaction de propositions par exemple.
On estime que 60 % à 70 % du temps peut absorber les missions facturées... Ainsi, l'ensemble des charges fixes est à absorber sur 140 jours de travail facturables sur les 220 jours ouvrés ; d'autre part, il faut définir une marge commerciale pour déterminer un prix de vente à la journée.
La rémunération personnelle devra dans un premier temps être supérieure à celle établie dans le calcul du prix de revient car seront aussi à prendre en compte les remboursements de crédit bancaires professionnels, le fond de roulement, l'impôt sur le revenu.
Les Charges annuelles à prendre en compte sont les suivantes : loyer et charges, abonnements téléphone/internet, assurance, fournitures de bureaux, documentation, frais postaux, frais de publicité, de véhicule professionnel, de déplacement, frais de représentation, de tenue de la comptabilité, éventuellement frais de sous-traitance ,etc
On obtient ainsi un prix de vente /jour qui doit ensuite être comparé au prix moyen appliqué sur le marché concerné pour être compétitif.

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 4 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 5 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 02/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent