La franchise, une opportunité pour les créateurs d'entreprises (Suite)

L'habilité et le dynamisme sont deux qualités clés pour la réussite d'une franchise. Ainsi, la capacité d‘anticipation, de réaction et d'adaptation aux besoins du marché feront du franchisé un entrepreneur abouti. Et qui dit réussite en affaire, dit bénéfices.

Lire la 1ère partie de cet article : La franchise, une opportunité pour les créateurs d'entreprises.

Bénéfices et autonomie, sources de motivation pour le franchisé

Il est aussi très probable que le franchisé, propriétaire de son point de vente, réalise une plus-value lorsqu'il décide de s'en séparer. Le nouvel acquéreur, qu'il soit un futur franchisé ou le franchiseur lui-même, aura du mal à lui refuser un prix correct si son chiffre d'affaires et sa rentabilité ont atteint des montants respectables.
Le franchisé qui devra être des plus motivés et assumer son autonomie fera aussi attention de ne pas déroger aux règles de la politique commerciale préétablie par la tête de réseau. Toutefois, il sera le seul maitre à bord pour gérer son commerce. Ainsi, la gestion des ressources humaines lui revient afin de motiver, guider et contrôler son personnel.
Les compétences du franchisé en tant que chef d'entreprise seront un élément clé dans sa réussite. Vendre n'est pas gérer. Un bon commerçant n'est pas forcément aguerri aux rouages administratifs, fiscaux et juridiques. Il est indispensable pour ce dernier de ne pas sous-estimer ces aspects et donc de s'entourer d'experts. Le franchiseur apporte son aide directe ou explique comment trouver le spécialiste recherché.
De nos jours, tout réseau de franchise soucieux de son image de marque se doit d'offrir à ses franchisés une assistance technique et logistique. De ce fait, les systèmes de gestion les plus récents et les plus performants seront fort appréciés lors de l'exploitation des entreprises et magasins du réseau. Un avantage conséquent que les franchisés utiliseront pour optimiser leur gestion et ce à travers les tableaux de bord, les indicateurs, les logiciels d'exploitation etc.
Finalement, la franchise est une bonne solution pour un indépendant désireux de réussir son passage dans le monde compliqué des affaires, ce qui n'enlève rien au sérieux nécessaire pour choisir un bon franchiseur.
Taux de réussite élevé, autonomie, savoir-faire, assistance du franchiseur, investissement bien étudié, etc. tant d'atouts qui ne feront qu'augmenter la motivation d'un autonome de passer du statut d'un simple commerçant au statut de franchisé.


Articles similaires

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - 2 jours

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Multi-franchise ou Pluri-franchise, comment faire le bon choix ?

par HK - 19 jours

Le modèle de la franchise offre des opportunités de développement quasi infinies. Iil vous est possible de nouer un nouveau partenariat avec votre premier franchiseur et de devenir ainsi multi-franchisé de l’enseigne. Vous pourrez également faire ...

Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

par jm/js - un mois

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franch...

Informations clés

  • Crée le: 29/05/13 02:00

Les franchises qui recrutent