La franchise : Qu'est ce que c'est ? (1ère partie)

De plus en plus d'entrepreneurs ouvrent leur entreprise en franchise. Si aujourd'hui l'on entend beaucoup parler de cette tendance, l'on constate en revanche que tout le monde ne sait pas ce que recouvre cette nouvelle façon de penser l'entreprise.
En effet, quelle est la définition exacte de la « franchise » ? Il s'agit d'un système entrepreneurial, basé sur la collaboration entre deux partenaires. Le premier, le franchiseur, dirige une enseigne commerciale. Afin d'ouvrir des « unités dupliquées » de son activité, il fait appel à un partenaire que l'on appelle le franchisé. Ce dernier va alors posséder un magasin à son nom, mais dont l'enseigne appartient au groupe dirigé par le franchiseur. Dans ce contexte, difficile parfois de maîtriser les limites de chaque partie tant les sorts sont imbriqués.

Quels sont les devoirs et obligations du franchiseur ?

Le franchiseur :  Patron de l'enseigne, le franchiseur est un entrepreneur qui a élaboré une marque, quel que soit le domaine, culinaire, habillement, société de services ou autre. Il a développé une stratégie de vente, un procédé de fabrication, des outils de marketing, et a déjà prouvé les capacités de son produit sur le marché. Son enseigne est alors reconnaissable par son logo et sa représentation visuelle quelle que soit la ville ou le pays où elle est implantée.
Par ces acquis, le franchiseur est alors propriétaire exclusif du concept dont chaque élément tels que la devanture de la boutique, l'ambiance du magasin, ou encore le merchandising a été parfaitement étudié par ses soins. Il s'agit ainsi pour ce franchiseur de transmettre à son partenaire, le franchisé, toutes les ficelles de sa réussite. Il ne pourra cependant jamais oublier le capital humain, mais surtout l'organisation matérielle et financière de son projet.
Avant d'avoir élaboré toutes ces astuces de travail, le franchiseur a dû en tester d'autres, plus ou moins fructueuses. Il en a gardé le meilleur, afin de différencier son enseigne des concurrentes. C'est cette riche expérience qui sera transmise au franchisé. Un savoir faire mesuré aussi à son efficacité financière. Une rentabilité économique qui fait le succès de l'entreprise. En quelque sorte, un travail en amont que le franchisé n'aura plus besoin de faire pour assurer sa réussite professionnelle. Il lui restera alors la responsabilité de faire fructifier ces acquis.

Quels sont les devoirs et obligations du franchisé ?

Le franchisé : Il est le propriétaire de l'une des boutiques sous enseigne au franchiseur. Il ne pourra pas en changer le concept, et devra soumettre toute nouvelle idée à l'enseigne. En effet, sa boutique fera partie d'un ensemble reconnaissable à son identité commerciale, créée par le franchiseur. Ce système permettra au franchisé de se lancer dans une activité enrichissante tout en jouissant d'une renommée déjà acquise par l'enseigne.
Il bénéficiera en outre, de tous les conseils professionnels et du savoir faire d'un franchiseur expérimenté. Pour le franchisé, il s'agit alors d'une aubaine pour apprendre plus vite et se placer plus rapidement sur le chemin de la réussite. C'est aussi pour cette raison qu'il devra se soumettre à une série de formations proposées par le franchiseur. Attention, il ne s'agit pas pour lui d'être le gérant d'une boutique. Il ne recevra donc aucun salaire dans ce sens de la part de la maison mère, ou franchiseur.
Il s'agira bel et bien de sa boutique en tant que propriétaire d'un point de vente. Il est pleinement chef d'entreprise et patron. C'est lui qui sera responsable de son chiffre d'affaire, et c'est justement pour l'accroître qu'il apprendra toutes les ficelles stratégiques auprès de son franchiseur. En outre, il devra investir son argent propre dans l'ouverture de sa boutique (notamment pour le pas de porte). Cet investissement peut constituer une très bonne affaire, puisqu'il s'agit de miser sur un produit déjà existant qui a fait ses preuves.

L'enseigne

Ces deux entités vont alors collaborer et mettre en commun leur envie de réussite autour d'un même concept, d'un même projet. Ensemble, ils progresseront et mettront en commun leurs efforts, leurs idées, leurs stratégies commerciales. Ensemble, ils feront évoluer l'enseigne sur le chemin de la réussite, sans jamais mettre en péril le projet au nom d'éventuels intérêts personnels. Il s'agira alors pour le franchisé de travailler avec l'esprit d'équipe en plus d'apporter ses compétences personnelles. Ainsi, tout travail sera honoré en équilibre des deux parties, et sur base de contrats.
Pour assurer la réussite d'un tel projet, ce sera surtout la relation humaine qui sera à la base de tout échange. Il incombe au franchiseur de veiller à la bonne ambiance de son groupe. Il fera attention également à ne pas laisser de côté un franchisé au risque de faire basculer la bonne énergie collégiale.

La collaboration

Bien sûr, pour mener à bien une telle collaboration, il est important de fixer au préalable un ensemble de règles de conduite. Mais comment sont rédigées ces règles ? Il s'agit pour le franchiseur de mettre au point une sorte de code de la route de son entreprise. On l'appelle alors le manuel opératoire ou livre des normes. Ce récit est également plus singulièrement appelé « la bible de la franchise ». Y sera adjoint le contrat de franchise, document qui liera le franchiseur et le franchisé.
Lire la 2ème partie de cet article : La franchise : qu'est ce que c'est ?
Dorsaf Maamer

Articles similaires

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 11 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 11 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - 27 jours

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Informations clés

  • Crée le: 28/07/12 02:00

Les franchises qui recrutent