Franchisés : attention à la trésorerie !

Parmi les raisons qui obligent parfois les créateurs d'entreprises et les nouveaux franchisés à mettre les clés sous la porte, les défaillances en matière de trésorerie ne sont malheureusement pas rares... surtout en temps de crise !

Ces défaillances passent notamment par l'insuffisance des capitaux propres et des charges fixes trop élevées par rapport au chiffre d'affaires. Franchisés, attention donc à surveiller en permanence certains points spécifiques de votre trésorerie et à observer avec vigilance les différents principes de gestion.

Quatre points à surveiller avec une extrême vigilance

1 – Votre capacité commerciale : sur votre fonction commerciale, vous devez quotidiennement surveiller vos ventes et le niveau de votre efficacité commerciale (état de votre chiffre d'affaires, montant du panier moyen, évolution du carnet de commandes, nombres de devis en cours, nombre de prospects…).
2 – Votre production : en termes de production, vous devez connaître précisément l'état de vos stocks et votre capacité à gérer les délais (niveau de rotation des stocks, volume des achats, délais d'approvisionnement, respect des plannings…).
3 – Vos finances : prix de revient, état de la trésorerie, frais fixes et montants de vos investissements ne doivent avoir aucun secret pour vous !
4 – Votre administration : ne vous laissez pas dépasser par les tâches administratives, soyez à jour de votre facturation, suivez vos devis et n'oubliez pas les relances clients !

Cinq principes de gestion à adopter pour la bonne santé de sa franchise

Maintenant que vous avez fait le tour de toutes les fonctions qui composent votre franchise, apprenez à respecter cinq principes de gestion :
1 - Limitez les frais fixes (rémunérations trop importantes, bureaux hors de proportion avec les "moyens" de l'entreprise, factures excessives, abonnements divers…) lors du démarrage de votre franchise. Le recours à de nouvelles dépenses doit être contenu et progressif en fonction des bénéfices que vous dégagerez au fil des mois et des années !
2 - Connaissez vos prix de revient en décomposant les coûts associés aux produits ou services… pour pouvoir déterminer la façon d'agir sur chacun d'eux si des besoins de réductions s'imposent.
3 - Surveillez les investissements… et surtout ne soyez pas trop gourmands en phase de création !
4 - Soyez vigilants quant à vos postes clients et fournisseurs : d'un côté, soyez vigilants quant au respect de livraisons de vos clients et de l'autre organisez-vous pour
5 – Et enfin, surveillez vos stocks avec une extrême précision !
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Comment vérifier votre projet avant d'ouvrir une franchise ?

par DVM/JS - 8 jours

Avant d'ouvrir votre franchise, vous devez vous assurer que votre projet est harmonieux avec votre personnalité tout autant sinon plus qu'avec les critères de faisabilité liés au marché ou à l'environnement professionnel. Il y a lieu de définir...

Négocier avec son banquier

par Deslandes Dominique - 13 jours

Les TPE (très petites entreprises) peuvent aussi obtenir des conditions privilégiées à condition de respecter certaines règles de négociation. Vous savez négocier avec un fournisseur, alors pourquoi pas avec un banquier ?

Besoin en fonds de roulement

par js - 21 jours

Qu'est-ce que le BFR ? Il existe une "masse d'argent" nécessaire au fonctionnement de l'entreprise qui correspond à la différence entre les besoins de financement du cycle de production (stocks + créances clients) et les ressources apportées par l...

Informations clés

  • Crée le: 08/04/14 01:08

Les franchises qui recrutent