MIDAS

Centre auto et Station service

Apport personnel minimum : 700000 MAD

Type de contrat : franchise

Franchisé depuis 5 ans, j'ai pour projet d'ouvrir un second centre Midas

Monsieur CARNEIRO est franchisé Midas à Evry depuis 2007. Il est épaulé par sa femme qui gère l'ensemble de la partie administrative au sein du centre. Après un CAP de mécanicien auto, il passe plusieurs années en tant que mécanicien chez Renault, puis intègre le réseau, d'abord comme mécanicien, puis il gravit les échelons.
Il évolue au poste de chef d'atelier puis à celui de chef de centre dans le centre d'Evry, où il est aujourd'hui franchisé.

AC Franchise : Pourquoi avez-vous choisi la franchise Midas ?

Mr. Carneiro : "J'avais déjà acquis une bonne connaissance du réseau Midas et du métier. Depuis toujours je voulais être chef d'entreprise, et l'occasion s'est présentée lorsque le franchisé du centre d'Evry dans lequel j'étais Responsable, a pris sa retraite. J'ai alors racheté le centre et suis moi-même devenu franchisé, et mon propre patron!"

ACF : Comment a évolué votre métier depuis que vous êtes franchisé ?

Mr.Carneiro : "Je consacre évidement beaucoup de temps à mon activité, comme tous les franchisés. Je suis très investi, et notamment dans l'atelier. Je passe la plupart de mon temps sur le terrain, auprès de mes salariés, dans l'atelier, c'est aujourd'hui ce qui me plaît le plus. Ce qui a évolué depuis que je suis franchisé, ce sont surtout les responsabilités et la notion de gestion financière, que le chef de centre n'a pas."

ACF : Quels-sont vos projets professionnels ?

Mr. Carneiro : "J'ai pour objectif d'ouvrir un second centre Midas. C'est projet déjà avancé, qui verra le jour en 2013 ou 2014. Il s'agira cette fois d'une création, c'est un autre défi à relever, mon métier sera différent puisque j'aurai la responsabilité de deux centres, et donc davantage un rôle de manager et de gestionnaire. Je serai sans doute moins dans l'atelier."

ACF : Votre centre semble très bien fonctionner, comment l'expliquez-vous ?

Mr.Carneiro : "Je pense que le franchisé d'un centre doit vraiment être impliqué, c'est en tout cas mon point de vue et la façon dont je travaille. C'est un petit centre de proximité et nous misons beaucoup sur le service et l'accueil. Nos clients sont rois et faisons tout pour les satisfaire. Nous avons en effet constaté une bonne progression, supérieure aux prévisions. Chaque semaine, Midas nous communique un récapitulatif des résultats de chaque centre du réseau, en termes de clients et de chiffre d'affaires, cela permet de comparer. C'est encourageant!"




Madame Carneiro est quant à elle issue d'une formation d'assistante bilingue, secteur dans lequel elle a travaillé auprès de la Direction internationale d'un groupe du bâtiment. Elle s'occupait également de la comptabilité, ou encore des dossiers d'appels d'offre.

 Lorsque son mari a repris le centre d'Evry en tant que franchisé, elle a commencé à gérer la partie administrative en plus de son emploi, puis elle a décidé d'y travailler à temps plein.

ACF : Quelle est votre mission au sein du centre Midas ?

Mme Carneiro : "Je m'occupe de tout le back-office, c'est à dire de la gestion des Ressources Humaines (recrutement, salaires...) à la comptabilité. Je m'occupe également des dossiers assurances et incidents et de la gestion des déchets (très important dans un centre automobile). Il est important de ne pas envahir l'espace de travail de l'autre, c'est essentiel lorsqu'on travaille en couple."

ACF : Vous avez une mission particulière au sein du réseau Midas, pouvez-vous nous en parler ?

Mme Carneiro : "Je fais partie en effet de l'Association des Franchisés Midas (AFM). C'est un bureau de travail de 7 personnes élues par les franchisés, pour une période de 3 ans. L'AFM a pour objectif de faire évoluer l'enseigne de manière générale, à travers des échanges entre les représentants des franchisés et les dirigeants. Les sujets sont divers, nous avons récemment échangé sur le projet de modernisation du système informatique, en vue d'une uniformisation au niveau européen. Notre rôle a été, entre autres, de mettre en avant l'intérêt des franchisés dans ce nouvel outil, et de rappeler notamment que tous les franchisés ne sont pas "pro-informatique", et qu'il est important que le nouvel outil soit accessible à tous."

Les derniers articles MIDAS

Interview de Jean Michel CHATELAIN, multifranchisé Midas (2011)

par Dorsaf Maamer - presque 5 ans

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent : La franchise Midas, franchise de réparation automobile, se mobilise pour...

Informations clés

  • Crée le: 12/03/13 23:27

Les franchises qui recrutent