Entreprendre en franchise ?

Vous souhaitez entreprendre à votre compte avec moins de risques ? Vous voulez bénéficier d'un accompagnement, d'un savoir-faire et d'un concept déjà éprouvé ? Découvrez ce qu'est la franchise, ses avantages et ses contraintes, comment reconnaître un bon réseau de franchise, quel est le profil d'un bon franchisé, ce qu'il faut savoir quand vous débutez dans la franchise ainsi que les erreurs à ne pas commettre pour démarrer dans de bonnes conditions et limiter les risques d'échec. 

Définition de la franchise

On peut définir la franchise en tant que forme de collaboration entre deux entrepreneurs indépendants. Le premier appelé franchiseur, détient la marque, les produits/services, le concept, le savoir-faire, et le deuxième, appelé franchisé, il va exploiter le nom de l'enseigne et va bénéficier de l'accompagnement du franchiseur, moyennant une rémunération. Le sens même de la franchise reste très vague et peut varier d'une enseigne à une autre. Certains réseaux de franchise préfèrent parler de partenariat plutôt que de franchise, mais il est clair que quel que soit le nom donné à cette forme de collaboration en réseau, les deux parties sont liées par un contrat qui définit les droits et les obligations de chacun.

Choisir le bon réseau de franchise

Avant de rejoindre un réseau de franchise, il faut prendre le temps d'étudier le marché, les conditions d'entrée ainsi que le DIP fourni par le franchiseur (selon les lois françaises, belges et tunisiennes). Pour évaluer une enseigne, commencez par vérifier la qualité des produits et/ou les services qu'elle propose, assurez-vous de la rentabilité des unités pilotes, de l'originalité et de la différenciation du concept, de l'existence d'un savoir-faire substantiel et identifié, de la bonne relation franchiseur/franchisés (pour ce faire partez à la rencontre de plusieurs franchisés pour faire votre propre opinion), étudiez la qualité de l'animation au sein du réseau, de la communication interne et externe, des services et des outils mis à la disposition des franchisés et de l'accompagnement proposé.

Si vous n'êtes un pro des chiffres, faites-vous assister d'un expert-comptable ou d'un juriste pour analyser les résultats particulièrement ceux réalisés par des franchisés qui vous ressembleraient le plus (emplacement, profil, superficie de l'unité...). Il est également important de s'attarder sur les conditions de sortie, notamment sur la clause de non-concurrence et la clause de non-affiliation.

Les avantages à être franchisé

La franchise présente de nombreux avantages pour un entrepreneur. Ce dernier va bénéficier d'un concept testé et éprouvé, il va également pouvoir exploiter une marque reconnue, des outils et des moyens commerciaux et techniques mis à sa disposition par le franchiseur. Il va bénéficier de la force d'un réseau et de sa réputation, de formation et d'accompagnement en termes de communication, de logistique, de marketing, d'animation, de management et de gestion tout en étant propriétaire indépendant de son entreprise. 

Quel profil pour devenir franchisé ?

Le profil recherché varie en fonction de l'activité et de la taille du réseau. Cependant, tous les recruteurs s'accordent à dire que la motivation est un critère de choix pour identifier le bon profil. La capacité du franchisé à s'adapter, à manager son équipe et à gérer son entreprise déterminera le bon fonctionnement de la franchise. D'autres qualités, notamment celles d'un chef d'entreprise et d'un leader, sont également recherchées par les franchiseurs. Souvent, il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience dans le métier. La formation proposée par l'enseigne permettra d'acquérir les techniques et les compétences requises et de maîtriser les nombreuses facettes du métier. 

Bien étudier son DIP

Il n'y a pas de loi sur la franchise (juste un règlement d'exemption européen et un code de déontologie) d'où l'importance de disposer, en phase pré-contractuelle, de toutes les informations pour le DIP puisque les accords se font sur une base contractuelle. Le DIP doit être remis par le franchiseur au futur franchisé au minimum un mois avant la signature du contrat, et ce conformément à la loi du 19.12.2005 relative à l’information précontractuelle dans le cadre d’accords de partenariat commercial.

Le Document d'Information Précontractuel, parfois nommé " document Doubin ", doit fournir toutes les informations nécessaires permettant au franchisé de se décider en connaissance de cause : Les coordonnées et l'historique de l’entreprise, le CV du dirigeant, la nature des activités, le numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés ou le numéro d’inscription au répertoire des métiers, la date et le numéro d’enregistrement ou du dépôt de la marque, la ou les domiciliations bancaires de l’entreprise, les comptes annuels des deux derniers exercices, le réseau d’exploitants comportant la liste des franchisés avec leurs adresses et le nombre de franchisés qui ne font plus partie du réseau, la durée du contrat proposé avec les conditions d'entrée, de renouvellement et de sortie, la situation économique de l’enseigne...

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 7 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 8 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 29/02/16 07:10

Les franchises qui recrutent