Enquête annuelle sur la franchise en France : les résultats

La Fédération Française de la Franchise (FFF) publie une synthèse des résultats de la cinquième enquête annuelle sur la franchise. Son but ? Mesurer année après année l'évolution du paysage de la franchise en France.
Demandée par la FFF en partenariat avec le Groupe Banque Populaire et Réussir L'Express-Le Figaro, cette enquête a été réalisée par l'institut CSA à partir de :
- côté franchisés : 403 entretiens téléphoniques réalisés du 7 au 11 juillet,
- côté franchiseurs : les dirigeants de 154 réseaux de franchises.
Les grandes tendances dégagées :
1 – Des réseaux matures
La franchise en France est composée de réseaux matures de 12 ans de moyenne (20 ans pour les enseignes), comptant 58 points de vente franchisés en moyenne.
2 – Un profil de franchisé spécifique
En France, les franchisés sont à plus de 60 % des hommes quadra en reconversion (74 sont d'anciens salariés) qui s'engagent souvent en famille dans l'aventure de la création d'entreprise.
3 – Une politique de communication multicanal en matière de recrutement
Pour développer leur réseau, les franchiseurs investissent dans une communication de recrutement multicanal même s'ils insistent sur les vecteurs qu'ils maîtrisent bien (propre site Internet, salons professionnels…).
4 – Des écarts notables en matière de formation, d'assistance et de vie du réseau
Si la formation semble s'imposer dans les esprits, des écarts notables subsistent selon les réseaux… Tous les franchisés ne sont pas « logés à la même enseigne » et les discours entre franchisés et franchiseurs divergent parfois !
Concernant la vie du réseau, 100 % des franchiseurs interrogés disent avoir créé au moins un outil de dialogue mais franchiseurs et franchisés n'ont pas la même perception et ne donnent pas la même importance aux outils d'animation.
Autre aspect : 58 % des franchisés bénéficient, selon leurs dires, du soutien d'un animateur à l'ouverture et de visites en cours de contrat ; 23 % du seul soutien à l'ouverture et 8 % des seules visites.
5 – Un modèle de commerce qui crée de l'emploi
A la lecture de cette enquête, la franchise resterait un vecteur de création d'emploi au plan local. Ainsi l'ouverture d'un point de vente en franchise créerait de l'emploi : un franchisé emploie 8,6 personnes en moyenne, en vitesse de croisière, et crée plus d'un emploi nouveau tous les ans.
Attention, notons bien que cette enquête a été réalisée en juin-juillet 2008, alors que les franchiseurs étaient encore sur une logique de développement et que la crise économique ne faisait pas encore la Une des journaux… Rendez-vous l'année prochaine donc pour un bilan de cette année 2009 qui s'annonce plus difficile.
Audrey Caudron

Articles similaires

Rejoindre un jeune réseau de franchise : Avantages et inconvénients

par Julien Cadoret - 2 mois

La plupart des enseignes solides et connues sur leur marché ont un jour été un tout jeune réseau qui débutait ! Attention, tous les jeunes réseaux n’arrivent pas pour autant à maturité ! C’est cette équation qu’il convient de garder en tête lorsqu...

Qu'est-ce qu'un jeune réseau de franchise ?

par Julien Cadoret - 2 mois

Lorsqu'on décide de se lancer dans la franchise, un premier choix s'offre à nous : adhérer à un réseau expérimenté déjà bien implanté avec de nombreux points de vente ou à un jeune réseau pour grandir avec lui. Un choix judicieux ...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 2 mois

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Informations clés

  • Crée le: 31/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent